Azimo lève 15 millions de dollars pour consolider sa position en Europe et accélérer son expansion en Asie

Azimo, créateur du plus grand réseau de transfert d’argent en ligne, annonce avoir reçu un nouvel investissement stratégique de 15 millions de dollars, piloté par Rakuten, la société japonaise de commerce et de services financiers en ligne. Azimo prévoit d’utiliser ces ressources pour consolider sa position en Europe et accélérer son expansion en Asie.

Consolider sa présence européenne

Fondée en 2012, Azimo a été créée afin d’améliorer le secteur défaillant et onéreux des transferts de d’argent et de faciliter la vie des 70 millions de migrants économiques vivant en Europe. Après quatre ans de croissance exceptionnelle, la société fournit maintenant ses services vers plus de 190 pays, dans plus de 80 devises. Un demi-million de clients se sont déjà connectés à sa plateforme et, grâce à son vaste réseau, Azimo peut toucher jusqu’à cinq milliards de personnes à travers le monde.

Cet investissement permet à Azimo de lancer en Europe une nouvelle version de ses applications sous Android et iOS disponibles depuis le 10 mai. Grâce à leur approche axée sur le design, leur ton conversationnel et leurs nombreuses nouvelles fonctionnalités, ces applications ambitionnent de révolutionner le secteur mondial des transferts d’argent.

Accélérer son expansion asiatique

Azimo est déjà active en Asie : plus de 30 % de ses transferts sont destinés à ce continent, dont les Philippines et la Thaïlande constituent les principaux marchés destinataires. Désormais, grâce à l’investissement de Rakuten, la société peut également se concentrer sur les envois d’argent depuis l’Asie.

Le continent asiatique est fin prêt pour la révolution numérique. Il représente déjà un immense marché pour les transferts d’argent (il abrite en effet sept des dix premiers pays destinataires des envois) et reçoit plus de 250 milliards de dollars de transactions chaque année, en provenance de plus de 60 millions de travailleurs migrants vivant à l’étranger*. En outre, un foyer asiatique sur sept reçoit des transferts d’argent et l’Asie connaît le plus fort taux de pénétration des smartphones au monde**.

Actuellement, plus des trois quarts des transactions en Asie sont effectuées hors ligne, via des banques ou des organismes de transfert d’argent. En conséquence, les expéditeurs paient des frais très élevés : entre 5 et 8 %*** par transaction. Cette situation représente une opportunité pour Azimo : son approche axée sur les mobiles et le numérique permettra de fournir un service qui abaissera significativement le coût de toutes les transactions en deçà de 2 %.

Pour ceux qui envoient de l’argent à leur famille et à leurs amis restés en Asie, et bientôt pour les millions de migrants qui en enverront depuis l’Asie, l’avantage offert par Azimo est clair : une plus grande part de leur argent durement gagné bénéficiera à leur famille.

À propos de cet investissement, Michael Kent, PDG et fondateur d’Azimo, déclare : « L’investissement de Rakuten est une excellente nouvelle, à la fois pour nos clients et pour l’équipe Azimo. Nous avons toujours eu pour objectif de transformer la façon dont les gens envoient de l’argent dans le monde entier et avons eu la chance de recevoir de nombreuses offres de financement au cours de notre développement. Nous n’étions pas activement à la recherche de capital supplémentaire mais la proposition de Rakuten nous a séduit, car cette société est présente sur des marchés qui correspondent à nos objectifs à long terme. Elle est très présente en Asie, elle comprend parfaitement le secteur des services financiers auprès des consommateurs et, en tant que propriétaire de Viber, elle joue un rôle important sur le marché de la messagerie en ligne. Ce partenariat va contribuer à accélérer notre expansion sur le marché asiatique et nous aider à mettre en place une intégration toujours plus forte des réseaux sociaux. »

« Azimo a consolidé sa position de spécialiste européen des transferts d’argent en ligne et possède un réseau mondial sans égal dans le secteur. C’est le résultat du travail réalisé par une équipe remarquable, menée par Michael Kent et Marta Krupinska, qui, il y a quatre ans, ont saisi l’opportunité de révolutionner le secteur des transferts d’argent, un marché de 600 milliards de dollars », a déclaré Oskar Mielczarek de la Miel, Directeur associé du Rakuten FinTech Fund, qui s’apprête à rejoindre le conseil d’administration d’Azimo. Il a ajouté : « Rakuten est fier d’être un catalyseur pour l’innovation numérique. Nous voyons en Azimo un modèle commercial évolutif, une expertise technique et un engagement social fort qui, selon nous, la rendront encore plus prospère à l’avenir.  »

Les investisseurs existants eVentures, Frog Capital, Greycroft, Accion et MCI Capital ont également participé à cette levée de fonds.

Next Finance , 18 mai

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés