AVIVA Advertisement AVIVA

1 ménage sur 2 est devenu primo-accédant dans le neuf à l’aide du PTZ et du PAS en 2015 (étude Crédit Foncier)

Le Crédit Foncier publie une étude sur l’accession sociale à la propriété en France qui s’intéresse tout particulièrement au Prêt à l’Accession Sociale (PAS), lancé en 1993 et au Prêt à Taux Zéro (PTZ), lancé en 1995.

Chiffres clés 2015 :

  • Plus d’1 ménage sur 2 est devenu primo-accédant à l’aide du PAS ou du PTZ dans le neuf
  • 72 000 opérations d’accession ont été financées par un PAS, soit un montant total de 10,2 milliards d’euros
  • 59 0000 opérations d’accession ont été financées par un PTZ, soit un montant total de 2,2 milliards d’euros

Ces deux prêts jouent un rôle moteur dans l’accession à la propriété. Le PAS et le PTZ ont permis, dans l’immobilier neuf, à plus d’un ménage sur deux de devenir primo-accédant en 2015, c’est-à-dire d’accéder à la propriété pour la première fois.

Le Prêt à l’Accession Sociale (PAS) en 2015 : 72 000 opérations d’accession pour 10,2 milliards d’euros

  • La production de PAS a augmenté de 30 % par rapport à 2014. Cette hausse s’explique par le relèvement, fin 2014, des plafonds de ressources qui ont été alignés sur ceux du PTZ.
  • Le coût moyen d’opération s’élève à 171 000 euros (+ 6 % par rapport à 2014).
  • Près de la moitié (48 %) des opérations d’accession à la propriété ont été financées à l’aide d’un PAS : Ile-de-France (23 %), Auvergne-Rhône-Alpes (15 %) et PACA (10 %).
  • L’âge moyen d’un souscripteur au Crédit Foncier est de 35 ans ; les moins de 40 ans représentent 76 % des emprunteurs du PAS ; la durée moyenne du PAS est de 26 ans au Crédit Foncier.

Le PAS permet, notamment, de bénéficier de l’APL en fonction des revenus et de frais réduits (dossier, hypothèque…).

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) en 2015 : 59 000 opérations d’accession pour 2,2 milliards d’euros

  • La production de PTZ est en hausse de 18 % par rapport à 2014.
  • Le coût moyen d’opération s’élève à 192 000 euros.
  • L’âge moyen d’un souscripteur au Crédit Foncier est de 34 ans ; les moins de 40 ans y représentent 79 % des emprunteurs du PTZ ; en moyenne, le PTZ représente 22 % du coût total de l’opération immobilière sur une durée de 22 ans.
  • Au cours des dix dernières années (2006/2015), 1,8 million d’opérations d’accession ont été financées par un PTZ.

Le PTZ permet de bénéficier d’un taux d’intérêt égal à 0 % et d’un différé d’amortissement en fonction des revenus.

En 2016, le succès du PTZ ne se dément pas, ce qui s’explique par sa réforme applicable depuis le 1er janvier 2016 : augmentation de la quotité financée (40% en toute zone) et amplification des durées de différé total de remboursement du prêt permettant de rembourser plus vite le prêt principal à taux onéreux.

Next Finance , Novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés