Niveau record pour la volatilité implicite du blé !

La confirmation de la sécheresse européenne et particulièrement russe a très fortement tendu le marché mondial déclenchant un tsunami de volatilité...

journée, la volatilité des cours du blé a dépassé le seuil des 40 %.

En conséquence, le coût des options à la monnaie, mesuré par la volatilité implicite, a doublé de 40 %. Les petits acheteurs d’options ont actuellement des difficultés importantes à trouver des options face à des vendeurs submergés par la demande. L’importance des volumes échangés indique l’augmentation des opérations spéculatives ce qui devrait augmenter la volatilité structurelle d’Euronext. Les stratégies à base d’options sur des échéances éloignées, à la volatilité implicite plus faible, sont intéressantes pour sécuriser la marge des opérateurs de la filière dans un contexte d’extrême volatilité.

Contexte : Une volatilité désormais structurelle

Le marché européen a pendant longtemps été protégé des soubresauts du marché par la PAC. Depuis 2007, les consommateurs et l’intégralité de la filière agricole ont pris conscience de l’augmentation de la volatilité des prix des matières premières agricoles. Face à cette importante volatilité, les opérateurs de la filière agricole ont été amenés à gérer ce risque prix en s’appropriant les outils de gestion du risque. Les options, dont le prix dépend de la volatilité, sont un de ces outils de gestion du risque.

Agritel Volatility Index Vol au 1er août (%) Variation 1 mois Variation 6 moisVariation 1 an
AVI 31.0 +10.8 +2.9 -0.9
AVI Blé 32.8 +12.8 +4.3 +0.9
AVI Colza 23.9 +3.2 -0.1 -0.9
AVI Maïs 34.2 +10.4 +0.9 -3.5
AVI Orge Brasserie 27.6 1.7 NA NA

Méthodologie :
L’Agritel Volatility Index (AVI) est une mesure synthétique de la volatilité implicite des options des marchés blé, colza et maïs Euronext. La volatilité implicite est déduite de la volatilité publiée par Euronext. L’AVI pondère les différentes volatilités implicites des différentes échéances selon la taille des positions ouvertes. Ainsi, la pondération du blé, du colza, du maïs et de l’orge de brasserie, composant l’AVI, est actuellement respectivement de 85%, 14%, 1% et 0,2%. L’AVI remonte jusqu’à juin 2008.

Next Finance , Août 2010

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2014 - Tous droits réservés