›  Opinion 

Une nouvelle ère s’ouvre

Bernanos avait écrit que tous les vingt ans, la jeunesse du monde pose aux vieillards une réponse à laquelle ils n’ont pas de réponse. Avec l’élection probable de Macron, la réponse est donnée. C’est… la jeunesse.

Pour quiconque connaît l’histoire de la Ve République, sa démarche s’assimile à un plébiscite gaullien, situé au-dessus des partis, dans une reconfiguration du monde politique. Macron sera probablement l’homme du renouveau de la pensée et de la synthèse entre une économie de marché mondialisée et des pouvoirs régaliens qui doivent retrouver leur légitimité.

La clé du succès de Macron, s’il devient président, sera aussi de rétablir un dialogue politique opératif entre la France et l’Allemagne. Cela devrait conduire à une simulation budgétaire plus puissante au niveau européen et donc à une relance keynésienne. Cela sera extrêmement positif pour les marchés d’actions. La gestion de l’euro sera plus harmonieuse car la France va imposer une gestion pragmatique.

Macron s’attaquera aussi à la sclérose de la France dans le domaine de la flexibilité du travail. Du reste, ses choix, lorsqu’il était ministre de l’Economie de François Hollande, ont été d’une ambition occultée par les médias.

Une nouvelle ère s’ouvre.

Bienvenue au 21e siècle.

Bruno Colmant , Avril 2017

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés