›  Produit 

Un portefeuille réellement diversifié grâce aux primes de risque

Pour les investisseurs qui cherchent à véritablement diversifier leurs portefeuilles, les stratégies de bêta alternatif (parfois appelé prime de risque liquide) ont un bêta de marché faible voire nul et, si elles sont exécutées correctement, sont faiblement corrélées aux principales classes d’actifs.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Un portefeuille réellement diversifié grâce aux primes de risque

Pour les investisseurs qui cherchent à véritablement diversifier leurs portefeuilles, les stratégies de bêta alternatif (parfois appelé prime de risque liquide) ont un bêta de marché faible voire nul et, si elles sont exécutées correctement, sont faiblement corrélées aux principales classes d’actifs.

Sur la base de travaux universitaires s’étendant sur près de 40 ans, les stratégies de bêta alternatif (ou de primes de risque liquides) offrent aux investisseurs institutionnels une solution pratique à la recherche de rendements non corrélés. Le bêta alternatif représente les flux de rendements associés aux caractéristiques (ou facteurs) systémiques intégrés dans les marchés.

Contrairement aux bêtas traditionnels, les bêtas alternatifs sont accessibles par le biais de stratégies d’investissement non traditionnelles, telles que les positions long/short basées sur des règles, la valeur relative, l’arbitrage, etc.

Les bêtas alternatifs sont applicables à l’ensemble des classes d’actifs – y compris les actions, les obligations, le crédit, les devises et les matières premières. Ils exploitent un grand nombre d’anomalies diverses – par exemple la taille et la valeur en ce qui concerne les actions, la dynamique pour toutes les classes d’actifs et le portage (détenir deux positions qui se compensent) dans le cas des obligations, du crédit, des devises et des matières premières. Les investisseurs institutionnels disposent ainsi de portefeuilles qui peuvent apporter une diversification significative.

Comment accéder aux bêtas alternatifs

Les bêtas alternatifs sont accessibles principalement de deux manières. Tout d’abord, une contrepartie peut concevoir systématiquement un indice capturant une prime de risque spécifique, qui peut ensuite être achetée via un swap. Pour concevoir un indice visant à capter la prime de risque de valeur intégrée aux actions, par exemple, une contrepartie pourrait s’appuyer sur un indice comme le MSCI ACWI, classer les actions de celui-ci en fonction d’une mesure de leur valorisation comme le ratio cours/valeur comptable, puis prendre une position longue sur le premier quintile des actions les moins chères et, simultanément, une position courte sur le dernier quintile des actions les plus onéreuses. Les trois quintiles de titres du milieu ne sont pas utilisés. Cette structure extrait la prime de valeur et vise à supprimer toute exposition au bêta du marché.

Ces indices basés sur des règles peuvent être structurés sous forme de véhicules à liquidité quotidienne, qui sont relativement peu coûteux et offrent une transparence totale des positions sous-jacentes.

Alternativement, un gestionnaire d’actifs peut développer ses propres indices pour accéder aux bêtas alternatifs, grâce à ses équipes internes de recherche quantitative. Les deux méthodes doivent mettre l’accent sur l’efficacité du capital et un coût faible. Les propriétaires/responsables de l’allocation d’actifs qui cherchent à accéder à des bêtas alternatifs réaliseront souvent que le moyen le plus efficace d’accéder à cette classe d’actif consiste à embaucher un gestionnaire d’actifs spécialisé. Pour tirer le meilleur parti de la stratégie, il est important de sélectionner la structure de bêta alternatif la plus appropriée et la plus efficace. La construction de portefeuilles à expositions multiples est tout aussi cruciale, voire plus. Etant donné leur faible corrélation les uns aux autres, les bêtas alternatifs présentent une efficacité optimale dans des portefeuilles multi-actifs et multi-positions. La méthodologie utilisée pour pondérer ces expositions multiples au fil du temps est différente selon les fournisseurs, et constitue souvent le principal facteur de succès de l’investissement.

Smart beta

Le smart beta est une approche différente utilisant des techniques similaires. Il s’agit d’un portefeuille long-only uniquement qui s’attache également à extraire des primes de risque, ou facteurs de risque. Comme les stratégies de smart beta emploient des techniques long-only, leur profil présente généralement une directionnalité de marché plus générale. Elles visent par ailleurs à générer des performances relatives et sont plus fortement corrélées aux principales classes d’actifs.

Par opposition, les stratégies de bêta alternatif, lorsqu’elles sont mises en œuvre correctement, visent à obtenir des performances absolues neutres par rapport au marché, non corrélées avec les grandes classes d’actifs.

Les bêtas alternatifs eux-mêmes tendent à être non corrélés entre eux, ce qui conduit à un bêta faible voire négatif avec les classes d’actifs directionnelles traditionnelles. Sur la base de nos recherches internes, lorsque l’on examine les performances d’un panier diversifié de bêtas alternatifs, la corrélation de leurs performances entre elles et avec l’ensemble du marché est très faible (0,05 en moyenne). [1] (pour la période allant du 31 mars 2003 au 31 décembre 2015. Source : Columbia Threadneedle Investments). Cette faible moyenne est le résultat de multiples relations corrélées négativement, ce qui fait des bêtas alternatifs des composants de portefeuille extrêmement puissants et fournit un argumentaire très convainquant à tout investisseur qui recherche une vraie diversification - surtout par rapport à une approche de smart beta, long-only.

Demande des investisseurs

Bien que cette approche d’investissement soit encore relativement nouvelle, nous avons assisté à l’émergence de quelques objectifs globaux chez les investisseurs qui se sont intéressés aux bêtas alternatifs (voir le tableau ci-dessous). Ceux-ci comprennent : ajout de bêtas alternatifs à une allocation en actifs alternatifs existante ; remplacement des investissements alternatifs actuels, onéreux, qui génèrent du bêta et le valorisent comme s’il s’agissait d’alpha ; et utilisation de bêtas alternatifs pour lisser la volatilité d’un portefeuille existant.

La solution de Columbia Threadneedle Investments

Chez Columbia Threadneedle Investments, nous sommes en mesure de personnaliser le profil des portefeuilles de manière à répondre à la plupart des besoins de nos clients. Par exemple, nous pouvons construire des portefeuilles multi-stratégies, multi-classes d’actifs autonomes dans lesquels les cinq classes d’actifs et toutes les structures long/short, d’arbitrage et de valeur relative sont représentées. Nous pouvons également concevoir des portefeuilles qui viennent compléter des expositions aux facteurs existantes : il s’agit dans ce cas d’un « portefeuille complément » - qui cherche à équilibrer les concentrations et les expositions manquantes au sein du portefeuille d’un investisseur. La vaste gamme de choix de bêtas alternatifs permet une grande souplesse de construction de portefeuilles personnalisés de bêtas alternatifs.

Au fur et à mesure que les investisseurs approfondiront leur connaissance des bêtas alternatifs, nous pensons que l’approche pourrait se généraliser, soit sous forme autonome dans le cadre de portefeuilles multi-stratégies diversifiés, soit sous forme de portefeuille complément.

William Landes , 30 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] La corrélation s’étend de +1 pour des actifs qui sont parfaitement corrélés positivement à -1 pour des actifs parfaitement corrélés négativement.

Lire aussi

4 octobre

Interview George Szemere : « Notre processus d’investissement nous conduit à inclure entre 25 et 40 primes de risque différentes dans le portefeuille »

Selon George Szemere, Responsable Global Strategic Relations & Liquid Alternatives chez Columbia Threadneedle, il y a une prise de conscience grandissante que l’extraction des rendements à partir d’une d’allocation d’actifs traditionnelle va être compliquée à (...)

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Produit THEAM Quant- Equity Europe Income Defensive

Le fonds vise à dégager des revenus et une croissance du capital par le biais d’une exposition à un panier d’actions européennes à dividende élevé et d’une stratégie d’options systématique dont l’objectif est de générer des revenus supplémentaires et de réduire le risque global du (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés