›  Note 

Un intérêt croissant des investisseurs pour les ETF Smart Beta malgré davantage d’exigences et de défis à relever

L’enquête “ETF et stratégies passives d’investissement” menée auprès des professionnels de l’investissement et réalisée dans le cadre de la chaire de recherche “Amundi ETF, Indexing & Smart Beta” de l’Edhec Risk Institute a recueilli les vues spécifiques de 180 investisseurs sur les ETF européens de Smart Beta...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

L’enquête “ETF et stratégies passives d’investissement” menée auprès des professionnels de l’investissement et réalisée dans le cadre de la chaire de recherche “Amundi ETF, Indexing & Smart Beta” de l’Edhec Risk Institute a recueilli les vues spécifiques de 180 investisseurs sur les ETF européens de Smart Beta. Ce questionnaire a donné lieu à une étude intitulée « Investor Perceptions about Smart Beta ETFs ».

Les 4 principales conclusions de cette enquête sont les suivantes :

  • Un taux global de satisfaction élevé (86 %) parmi les utilisateurs d’ETF Smart Beta

Les investisseurs considèrent les indices Smart Beta comme des outils améliorant leur processus d’investissement. 81% d’entre eux pensent que les indices Smart Beta évitent la concentration en très peu de titres ou de secteurs et 79% estiment que la diversification à travers plusieurs méthodes de pondération permet une réduction du risque et crée de la valeur.

  • Capturer les primes de facteur est la principale motivation (87 %) des personnes interrogées lorsqu’elles investissent dans des ETF Smart Beta.

La valeur, la faible volatilité et la taille sont les facteurs considérés comme les plus susceptibles d’être rémunérés. Les répondants considèrent la facilité de mise en œuvre, la faible rotation et les coûts de transaction comme des éléments clé des stratégies factorielles, au-delà de l’existence d’une prime de risque raisonnable et d’une vaste littérature empirique sur le sujet.

  • Il existe un écart important entre les informations requises par les investisseurs sur les stratégies de Smart Beta et de l’information offerte par les fournisseurs

Les résultats montrent que les investisseurs ne croient pas que les informations jugées importantes pour l’évaluation des stratégies Smart Beta soient mises facilement à leur disposition, surtout lorsqu’elles proviennent de l’analyse de base de données et d’ informations nécessaires à l’évaluation des risques. En outre, 94 % des personnes interrogées (contre 88 % l’an dernier) sont d’ accord sur le fait que les indices Smart Beta exigent une transparence totale en termes de méthodologie et d’analyse des risques.

  • Un besoin de formation plus élevé afin d’évaluer correctement les stratégies de Smart Beta

Malgré cet intérêt croissant pour les produits Smart Beta, les investisseurs allouent moins de ressources à l’évaluation du Smart Beta comparativement à l’évaluation des gestionnaires actifs ou celle des indices capi-pondérés. Alors qu’un quart des employés à plein temps se consacrent à l’évaluation des gestionnaires actifs, seulement 10 % le font pour l’évaluation du Smart Beta ou de l’investissement systématique de facteurs.

Commentant les résultats de l’enquête, Fannie Wurtz, directeur général d’Amundi ETF, Indexation & Smart Beta, a déclaré : « Les résultats de cette enquête démontrent que l’appétit des investisseurs pour les ETF Smart Beta va continuer de croître dans les années à venir. En tant que fournisseur de Smart Beta, nous sommes particulièrement attentifs à la perception et aux besoins des investisseurs, afin de continuer à développer des outils précis et rentables en la matière pour répondre efficacement à leurs besoins ».

Le Professeur Lionel Martellini, Directeur de l’EDHEC-Risk Institute, a ajouté : « La croissance des ETF est en grande partie alimentée par un intérêt croissant dans les formes investissables de primes de facteurs, dont les avantages sont depuis longtemps bien documentés par la recherche académique. Dans la prochaine phase de développement, les ETF Smart Beta commenceront à être perçus comme des produits couramment disponibles, nous nous attendons à ce que les investisseurs se focalisent davantage vers les défis liés à leur mise en œuvre, notamment sur les coûts de transaction - une question importante que nous allons étudier dans le futur et qui fera l’objet de publications ».

Next Finance , 17 octobre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Voir en ligne : EDHEC-Risk Publication Investor Perceptions about Smart Beta ETFs

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note La recherche de rendement, un exercice de plus en plus difficile

Sous l’action des banques centrales, la thématique de la recherche de rendement a été exacerbée ces dernières années, aplatissant les courbes et tirant de plus en plus bas les niveaux de rendement des obligations, parfois jusqu’en territoire négatif. Il faut aujourd’hui prendre de (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés