AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Un fonds sur cinq est géré par une femme dans le monde

Une étude de Morningstar conclut que les femmes gérantes de fonds continuent d’être sous-représentées dans le monde, avec toutefois des secteurs relativement plus favorables aux femmes comme les fonds passifs, les fonds de fonds et les fonds gérés en équipe.

La France est un des pays où les femmes sont les plus représentées parmi les gérants de fonds.

Morningstar, Inc., fournisseur leader de recherche financière indépendante, publie aujourd’hui un rapport de recherche indiquant que dans 56 pays analysés un fonds sur cinq compte une gérante de portefeuille et que, sur la période de huit ans sur laquelle porte cette étude, ce ratio ne s’est pas amélioré.

Morningstar a réalisé cette étude à partir de ses données et outils d’analyse. Vous pouvez retrouver dans la solution Morningstar Direct notamment les noms des gérants des fonds d’investissement ou les équipes de gestion quand c’est le cas.

Voici les principales conclusions du rapport de Morningstar :

  • D’après la base de données mondiale de Morningstar, les grands marchés comme le Brésil, l’Inde ou les États-Unis sont derrière la moyenne mondiale de femmes aux commandes de la gestion de fonds. En Inde, par exemple, seulement 7% des gérants sont des femmes. Dans des pays plus petits comme la France, Hong Kong, Israël, Singapour et l’Espagne au moins 20% des gérants de fonds sont des femmes. Singapour est le leader mondial parmi 56 pays, les femmes représentant 30% du total des gérants et 29% des analystes financiers détenteurs de la certification CFA (Chartered financial analyst®).
  • Pour certaines classes d’actifs, les gérantes de fonds sont plus qualifiées que leurs homologues masculins. Elles sont environ 7 % et 4 % plus susceptibles que leurs homologues masculins d’avoir une certification CFA dans les fonds actions et obligations respectivement.
  • Les femmes ont davantage de chances de gérer des fonds dans des secteurs en croissance de l’industrie tels que la gestion passive, les fonds de fonds et les fonds gérés par une équipe. Les femmes sont 19 % plus susceptibles que les hommes de participer à la gestion d’un fonds au sein d’une équipe. En outre, il semble difficile pour les femmes d’assumer des rôles de gestion dans les secteurs plus établis de l’industrie de la gestion financière, notamment dans les fonds gérés activement et les fonds gérés en solo. De fait, les femmes sont 36 % moins susceptibles de gérer un fonds actions actif que les hommes.
  • Les plus grandes sociétés de gestion de l’industrie sont plus susceptibles de nommer des femmes en tant que gérantes de fonds que les petites entreprises. Si l’on analyse les fonds des dix plus grands établissements sur la base des actifs sous gestion au niveau mondial, les femmes ont 83 % plus de chances d’être nommées gérantes que dans la moyenne des autres sociétés.

Next Finance , Novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés