›  News 

Un été ensoleillé pour les hedge funds

L’indice Lyxor Hedge Fund a enregistré une croissance solide de +0,7% depuis le début du mois d’août, la plupart des stratégies ayant progressé, grâce au soutien d’une performance positive des actifs risqués. L’activisme de la BoE et le report du calendrier du Brexit ont contribué à apaiser les craintes des investisseurs...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

L’indice Lyxor Hedge Fund a enregistré une croissance solide de +0,7% depuis le début du mois d’août, la plupart des stratégies ayant progressé, grâce au soutien d’une performance positive des actifs risqués.

L’activisme de la BoE et le report du calendrier du Brexit ont contribué à apaiser les craintes des investisseurs. Parallèlement, la patience de la Fed a maintenu le dollar et les taux sous pression. Les données économiques publiées sont ressorties en demi-teinte, mais suggèrent une résilience des consommateurs des marchés développés. Enfin, la remontée des prix du pétrole a soutenu les actifs des marchés émergents et le crédit.

Les investisseurs restent prudents et les volumes de négociation sont faibles, cependant, l’amélioration des rendements des actifs offre un répit estival. Les portefeuilles des hedge funds, largement remaniés depuis le référendum britannique, reflètent également une augmentation sous contrôle du risque.

Les principaux changements sont résumés ci-dessous :

Au cours de l’été, les CTA ont doublé leur exposition nette aux actions. Ils ont neutralisé leurs engagements sur les matières premières, leurs positions longues sur les métaux étant compensée par des positions courtes sur l’énergie et les produits agricoles. Ils ont gardé leurs positions courtes sur le dollar et longue sur les obligations européennes, mais ont sérieusement réduit leurs positions longues sur les obligations américaines.

Les fonds Macro conservent un positionnement légèrement long sur les actions (mais court sur les indices américains). Ils ont rétabli leurs positions relatives sur les métaux précieux et l’énergie. Ils sont restés unanimement courts sur les obligations américaines et longs sur le dollar, notamment face à l’EUR et à la GBP. Les plus grandes disparités sont observées sur le front des positions européennes et japonaises.

Les fonds Event-Driven ont progressivement augmenté le risque. Les fonds Merger ont augmenté leurs positions sur les transactions européennes et dans les secteurs de la technologie et de la communication. Les fonds Special Situations ont relevé leur participation dans les secteurs des matières premières, de la consommation non cyclique et en technologie.

Les fonds L/S Equity ont légèrement augmenté leurs expositions. Les gérants américains ont renforcé leurs positions sur les matériaux de base et le secteur financier.

Leurs homologues européens ont préféré les actions à rendements élevés. Les fonds japonais sont retournés vers les valeurs financières, alors que le spectre d’une politique de taux d’intérêt négatifs plus agressive encore semble s’éloigner.

Les modifications de leurs portefeuilles reflètent à la fois une aversion pour le risque plus faible et la persistance d’une attitude attentiste. La réduction des positions sur les obligations américaines traduit par ailleurs des préoccupations croissantes concernant la Fed.

Lyxor Research , 24 août

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés