Terres de France acquiert 20 ha de terres céréalières près de Châteaudun

Terres de France, société conseillée par Vatel Capital, a signé son premier compromis de vente en vue de l’acquisition de terres agricoles, pour une valeur de 120 K€.

C’est à Arrou (Département de l’Eure et Loir) entre Châteaudun et Chartres, que Terres de France va réaliser cette première opération. Cette terre de la « Beauce Dunoise » convertie à l’agriculture biologique rassemble un labour sur près de 20 ha où sont actuellement cultivées du blé et du colza.

A la suite d’une succession, l’agriculteur et locataire en place n’a pas souhaité acheter les terres en exploitation et a privilégié la solution proposée par Terres de France, qui s’est engagée à reconduire le bail existant pour une durée de 18 ans. Ce terrain tire sa valeur de son environnement économique favorable. Avec ses 85% de surface labourable et sa conversion en terre biologique, cette parcelle rassemble tous les éléments pour une rentabilité future en continu.

Pour déployer sa stratégie d’investissement, Terres de France s’appuie sur l’expertise d’un réseau d’agriculteurs répartis sur l’ensemble du territoire et sur l’expérience agricole de son gestionnaire, Vatel Capital, qui finance notamment des unités de méthanisation agricole depuis 2012 via la société cotée Méthanor. Terres de France investit sur des projets menés en coopération avec des exploitants agricoles.

Grâce à son agrément «  entreprise solidaire  » l’investissement dans Terres de France est éligible (en contrepartie d’un risque en capital et d’un risque d’illiquidité) :

  • à la réduction IR de 18 %
  • à la réduction ISF de 50 %

Les revenus de la terre agricole offrent un rendement faible et cet investissement ne peut s’envisager que sur le long terme, pour peut que l’on accepte de vivre au rythme de la nature.

Investir dans Terres de France permet en outre une exonération à 100 % de sa valorisation dans le calcul de l’assiette ISF.

Next Finance , 6 avril

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés