›  Opinion 

Selon Groupama Asset Management, les produits Cash Equivalent devraient connaître une collecte forte dans les prochains mois

Le monde est aujourd’hui marqué par un environnement de taux bas, avec des taux à court terme en territoire négatif en zone euro. La politique monétaire de plus en plus accommodante de la BCE a entraîné l’ensemble des taux à la baisse et créé une situation inédite en Europe.

« Cette situation risque de durer au moins 4 ans », explique Thomas Prince, Responsable de la gestion monétaire. « En effet, les anticipations montrent que le marché n’attend pas de hausse de taux avant au moins 45 mois. »

Dans ce contexte particulier, les trésoriers d’entreprise sont confrontés à une baisse drastique des rendements de leurs placements.

A fin 2015, 71% des fonds monétaires court terme (d’une maturité moyenne pondérée de maximum 4 mois) affichaient en effet une performance mensuelle négative.

A fin mai 2016, ce pourcentage est passé à près de 90% (Source : SIX Financial Information).

« Pour répondre à leur besoin de rendement, les trésoriers d’entreprise ont commencé depuis 2013 à privilégier les produits monétaires investis dans des supports plus longs », ajoute Thierry Goudin, Directeur du Développement. « Or la catégorie monétaire commence, elle aussi, à s’ancrer en territoire négatif avec 28% des fonds affichant une performance mensuelle négative à fin 2015 (Source : Six Financial Information). Alors que certaines banques menacent de facturer les comptes courants des plus grandes entreprises, les trésoriers vont donc devoir trouver de nouvelles solutions. »

Les produits dits « Cash Equivalents » ou « IAS7 compliant » sont une option que les trésoriers d’entreprises commencent à étudier sérieusement.

En effet, dans le cadre des normes comptables internationales IFRS, ces placements sont considérés comme équivalents à des placements de trésorerie, au même titre que les placements monétaires court-terme ou monétaires.

Ils apportent, un bon dosage entre rendement, liquidité et volatilité. La norme IAS7 repose sur 4 critères : pour être « équivalent de trésorerie », un placement doit être court terme, très liquide, facilement convertible en un montant connu de trésorerie et soumis à un risque négligeable de changement de valeur.

Ainsi, en créant un espace de gestion entre monétaire et crédit, les solutions Cash Equivalent prolongent l’univers d’investissement offert par la gamme monétaire.

Next Finance , 9 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Solvabilité II : peut-on valoriser les engagements des assureurs comme des produits dérivés ?

Alors que la directive Solvabilité II est entrée en vigueur et mise en œuvre dans les compagnies d’assurance européennes depuis le 1er Janvier 2016, de nombreuses questions se posent encore quant à l’utilisation de la théorie des options en finance pour valoriser les engagements des (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés