AVIVA Advertisement AVIVA

SEAir lève 1M d’euros pour déployer la "fonction vol" des bateaux et accélérer son développement à l’international

Basé à Lorient, le bureau d’études et équipementier SEAir annonce la finalisation d’une levée de fonds d’un million d’euros pour financer son programme de R&D et son développement à l’international.

SEAir est le spécialiste du développement et de l’installation de systèmes de foils autopilotés, pour tous types de bateaux à voile et à moteur.

Basé à Lorient, le bureau d’études et équipementier SEAir annonce la finalisation d’une levée de fonds d’un million d’euros pour financer son programme de R&D et son développement à l’international.

Créée en 2016 par Richard Forest et Bertrand Castelnérac, cette entreprise innovante française déploie un savoir-faire technologique autour des foils, visant à faire voler durablement et en haute mer tout type de bateau, à voile et / ou à moteur.

Le foil est une aile profilée qui transmet une force de portance au navire, le soulevant de quelques décimètres afin de le faire voler. Réduisant sa traînée dans l’eau, le navire gagne alors en vitesse, mais surtout en stabilité et confort. Dans le cas des bateaux à moteurs, les économies de carburant sont annoncées aux alentours de 30%.

Popularisés notamment grâce au Vendée Globe , les foils nécessitent pour l’instant des conditions de navigation particulières imposées par la course. L’ambition de SEAir est d’améliorer significativement la performance des foils afin d’en élargir l’utilisation, dans les domaines sportifs, du voyage, de la plaisance ainsi que le secteur industriel.

L’objectif est ainsi de démocratiser le vol, en proposant des systèmes fiables et simples d’utilisation aux chantiers et aux constructeurs.

SEAir a développé et breveté un système de foil multidirectionnel autopiloté. La société investit également beaucoup dans le dépôt additif (impression 3D et robotique), afin de pouvoir construire des foils plus fiables à coûts réduits. SEAir se positionne ainsi comme l’équipementier de référence de la "fonction vol" clé en main des bateaux à voile et / ou à moteur.

SEAir a fait grand bruit le 25 janvier 2017 avec une première mondiale.

Un monocoque de course habitable a volé au large, durablement et de façon très stable un mètre au-dessus de l’eau.

Au sujet des bateaux à moteurs, SEAir indique que les bienfaits du vol sont multiples. Le bateau étant moins exposé aux vagues, la stabilité et le confort des passagers sont nettement améliorés tandis que la consommation de carburant est fortement diminuée. SEAir présentera cet été cequ’elle présente comme une nouvelle “révolution”, sans précédent dans l’univers du nautisme, avec un bateau à moteur de série doté de la "fonction vol" .

Autour de fondateurs en synergie (ingénieur et chef d’entreprise pour Richard Forest et skippeur pro pour Bertrand Castelnérac), la levée a été souscrite par un "family office" français de renom, les Business Angels des Arts-et-Métiers, le fonds SFLD et plusieurs Business Angels privés.

Next Finance , 3 juillet

tags

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés