Résultats du livret a en janvier : Pas de répit pour la décollette

Le Livret A trébuche en ce début d’année. Au mois de janvier, la décollecte est de 810 millions d’euros pour le Livret A (1,13 milliard d’euros avec le LDD). Elle est équivalente à celle de l’année dernière (850 millions d’euros) et tranche par rapport à la moyenne sur longue période.

Le Livret A trébuche en ce début d’année. Au mois de janvier, la décollecte est de 810 millions d’euros pour le Livret A (1,13 milliard d’euros avec le LDD). Elle est équivalente à celle de l’année dernière (850 millions d’euros) et tranche par rapport à la moyenne sur longue période.

En effet, le mois de janvier est traditionnellement un bon mois pour le Livret A. Après les fêtes, les ménages réduisent leurs dépenses. Par ailleurs, une partie des primes et des cadeaux en argent liquide sont habituellement replacés, en janvier, sur les livrets d’épargne. Tel n’a pas été le cas en janvier. L’effet de la baisse du taux intervenue au mois d’août tarde à s’estomper. Malgré la forte baisse des bourses et les incertitudes économiques, les épargnants n’ont pas opté pour le Livret A comme valeur refuge au mois de janvier.

L’attentisme qui a été de rigueur en 2015 semble se poursuivre en 2016. L’année dernière, les ménages ont accru leurs liquidités sur les dépôts à vue qui ont atteint un niveau record. Les dépôts à vue ont, l’année dernière, progressé de 33,5 milliards d’euros contre 18,2 milliards d’euros en 2014. L’encours des dépôts à vue est désormais de 348 milliards d’euros ce qui constitue un record historique. En outre, il est fort probable que le Plan d’Epargne Logement ait continué à bénéficier d’une forte collecte au mois de janvier. Au mois de décembre, dernier mois connu, la collecte du PEL a atteint le chiffre record de 6,2 milliards d’euros.

L’encours du Livret A s’élevait au 31 janvier à 255 milliards d’euros, 11 milliards d’euros en-deçà de son niveau du 31 décembre 2013. Face à cette réduction de l’encours, le Gouvernement a modifié par un décret en date du 18 février dernier les modalités de centralisation du Livret A et du LDD. Le régime d’affectation de l’épargne collectée que les banques pouvaient conserver est durci afin de les inciter à remonter une part plus importante sur la Caisse des Dépôts.

LE CERCLE DE L’EPARGNE , 23 février

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés