AVIVA Advertisement AVIVA

Recherche immobilière en 2026 : Particuliers et professionnels partagent la même vision de la recherche immobilière du futur

Interrogés par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com, les futurs acquéreurs et les professionnels de l’immobilier se montrent sur la même longueur d’onde pour ce qui concerne le futur de la recherche immobilière à l’horizon 2026.

S’ils partagent l’idée que les professionnels auront toujours leur place dans 10 ans, cela se fera nécessairement grâce à un accompagnement sur mesure pour répondre à une clientèle de plus en plus exigeante.

Acheteurs d’hier et d’aujourd’hui : regards croisés

> Des clients lucides : l’exigence est désormais au cœur de la relation avec les professionnels du secteur

Du côté des professionnels de l’immobilier, le constat est sans appel : 89% des professionnels de l’immobilier affirment que la relation avec le client a changé ces dernières années1. Mais qu’en est-il du ressenti des particuliers ? Partagent-ils cet avis ?

En tant que porte-parole de la perception de près de 1 100 futurs acquéreurs ayant un projet d’achat dans l’année, l’Observatoire du Moral Immobilier, piloté par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com, a voulu décrypter leur ressenti sur l’évolution de leur relation avec les professionnels de l’immobilier au cours des 5 dernières années.

Il en ressort que 82% des porteurs de projet interrogés, acheteurs comme vendeurs, reconnaissent avoir changé par rapport au comportement de leurs pairs 5 ans auparavant. Tout particulièrement, près de la moitié (47%) se disent être plus exigeants que leurs aïeux de 5 ans. « Ce point de vue recoupe le sentiment des professionnels immobiliers interrogés pendant la même période : 76% affirment que leurs clients sont plus exigeants1 qu’avant », rappelle Cyril Janin, Directeur Général de Logic-Immo.com.

> Des raisons divergentes pour expliquer cette montée en exigence de la part des clients

Pour les particuliers, cette montée en exigence est principalement due aux perspectives économiques (47%) et aux distorsions entre l’offre et la demande immobilière (37%). Or, pour les professionnels, ce changement d’état d’esprit est, avant tout, à relier aux développements des technologies digitales (77%).

La recherche immobilière dans 10 ans

> Comment ces clients, plus exigeants, imaginent-ils la recherche immobilière en 2026 ?

Interrogés sur comment ils imaginent la recherche immobilière dans 10 ans, les futurs acquéreurs semblent beaucoup se préoccuper de la gestion de leur temps. Aussi, c’est la visite virtuelle qui les fait le plus rêver : ils l’imaginent, avant tout, comme le moyen qui leur permettra de gagner du temps et de concilier les emplois du temps avec leurs coacquéreurs ou entourage en première partie de leur recherche.

La « virtualisation  » de la visite se traduirait-elle par la disparition de l’agent immobilier ? Pas du tout, 71% des acheteurs et vendeurs pensent que l’agent immobilier a toute sa place en 2026 !

> Comment les agents immobiliers feront-ils la différence en 2026 ?

La réponse des candidats à l’accession est tranchée : par le conseil.

Comment cela se traduit exactement ? Les particuliers attendent de la part des professionnels un accompagnement fondé sur l’écoute et la personnalisation des solutions mais encore des conseils impartiaux entre acheteurs et vendeurs ; un regard d’experts avec un accompagnement de A à Z.

Cette vision de l’avenir de la profession concorde, une fois de plus, avec celle des professionnels. «  Invités à se projeter sur leur métier dans 10 ans, les professionnels savent que l’humain fera toujours la différence dans l’immobilier. Ils s’attèlent à mettre l’accent sur leur activité de conseil et d’accompagnement humain(1) ; une démarche qui répond tout à fait à l’attente des particuliers. Au final, particuliers et professionnels s’accordent sur leur vision de l’immobilier de demain. Un bon point pour construire ensemble l’immobilier du futur. », souligne Stéphanie Pécault.

Next Finance , Novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés