›  Opinion 

Perspectives 2017 sur les devises

En ce début 2017, Martin Arnold, Director – FX & Macro Strategist, ETF Securities, souligne des mouvements attendus cette année sur les devises majeures : Une correction du dollar US, suivie d’un rebond, une livre sterling qui devrait bénéficier d’une réduction des incertitudes autour du Brexit, un euro amené à s’affaiblir...

En ce début 2017, Martin Arnold, Director – FX & Macro Strategist, ETF Securities, souligne des mouvements attendus cette année sur les devises majeures :

  • Une correction du dollar US, suivie d’un rebond
  • Une livre sterling qui devrait bénéficier d’une réduction des incertitudes autour du Brexit
  • Un euro amené à s’affaiblir au moment où la crise politique force la main de la BCE
  • Un coup de pouce temporaire sur le yen

Dollar US - USD

Le puissant rally du dollar devrait marquer une pause après la hausse attendue des taux de la Federal Reserve. Même si la Fed a revu à la hausse ses prévisions de taux pour 2017, il se pourrait qu’elle ne soit pas à la hauteur des attentes. La volonté de la Fed étant de mettre l’économie sous « haute pression » cette année, nous nous attendons à ce que le dollar souffre au moment où la crédibilité de la banque centrale en matière de lutte contre l’inflation va s’amenuiser.

Lorsque la Fed se résoudra à une politique de hausse de taux d’intérêt plus agressive, nous avons le sentiment que le dollar rebondira au deuxième semestre 2017.

Livre sterling - GBP

La livre britannique a été la moins performante des devises du G10 depuis un an, touchant un plus bas depuis 30 ans. Le référendum sur l’UE a porté un coup à la livre, mais les bilans des entreprises ont été temporairement soutenus par cet effondrement de la devise. L’incertitude qui a prévalu autour du référendum sur l’UE et pesé lourdement sur la livre va se dissiper.

Même si nous estimons que, structurellement, le sterling est à son point bas, nous attendons à ce qu’une certaine volatilité entoure la décision de la Cour Suprême.

Euro - EUR

Les pays où des élections sont prévues en 2017/2018 pèsent pour 70% du PIB de la zone euro : l’incertitude politique limitera certainement le potentiel de hausse de l’euro. Sans catalyseur propre à faire remonter l’inflation, la BCE va vraisemblablement continuer à utiliser différents outils de stimulation, dont la gestion de la courbe des taux, pour renforcer le mécanisme de transmission monétaire, ce qui se traduira par une pression baissière supplémentaire sur l’euro.

Yen - JPY

Le yen va d’abord bien se tenir en 2017 sur fond d’incertitude politique et d’inquiétudes concernant les mouvements sur les marchés obligataires et d’actions. Toutefois, nous nous attendons à un affaiblissement de cette tendance et le yen pourrait reculer en fin d’année 2017, les investisseurs japonais regardant vers l’étranger pour trouver des actifs à plus fort rendement

Martin Arnold , 17 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion L’ubérisation des hedge funds par la gestion « Alternative Risk Premia »

Après les gérants traditionnels avec les ETFs, les gérants de hedge funds sont de plus en plus concurrencés par les fonds « Alternative Risk Premia » qui répliquent stratégies d’investissement similaires, à moindre coût et avec une liquidité (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés