›  News 

NewAlpha investit via son fonds Fintech dans Unilend, n°1 français du financement participatif pour les PME

En investissant 2,5 millions d’euros dans Unilend, le fonds réalise son troisième investissement sur un secteur très porteur et apporte à la société les moyens d’engager une nouvelle phase de son développement.

Spécialiste de l’investissement dans l’industrie financière entrepreneuriale, NewAlpha Asset Management (« NewAlpha ») a lancé en novembre 2015 le premier fonds français [1] de Venture Capital dédié aux Fintech.

En investissant 2,5 millions d’euros dans Unilend, le fonds réalise son troisième investissement sur un secteur très porteur et apporte à la société les moyens d’engager une nouvelle phase de son développement.

Aux côtés des fondateurs d’Unilend, NewAlpha rejoint ainsi un actionnariat solide et motivé composé de Ventech, Bpifrance et 360 Capital Partners.

Pionnier en France du crédit aux PME financé par des particuliers, Unilend propose aux emprunteurs d’accéder à une nouvelle forme de financement simple, direct, et sans garantie, via des prêts consentis par des investisseurs particuliers et institutionnels. Ceux-ci peuvent ainsi diversifier leurs placements en prêtant directement aux PME et contribuer à financer l’économie.

Grâce à une communauté de 10 600 prêteurs actifs en France, supérieure à celle de l’ensemble des autres plateformes réunies, Unilend a permis, en moins de trois ans, de financer plus de 270 projets français de tous secteurs économiques. En juillet 2016, Unilend a été la première plateforme de prêt à franchir les 20 millions d’euros exclusivement en financement participatif.

Les besoins de financement des TPE/PME françaises sont estimés à 90 milliards d’euros par an. Estimé à 200 millions d’euros en 2015, le marché français du financement participatif sous forme de prêt est en forte croissance en 2016 et dispose d’un potentiel de développement très important au vu des montants atteints au Royaume-Uni (4,5 milliards d’euros) ou aux Etats-Unis (15 milliards d’euros)

« La qualité d’une plateforme s’apprécie au regard de la qualité des dossiers mis en ligne, de sa capacité à traiter des volumes considérables d’opérations, tout en développant une relation proactive avec sa communauté de prêteurs et d’emprunteurs. Nous avons trouvé chez Unilend tous ces éléments ainsi qu’une équipe, des actionnaires et une technologie de nature à assurer son développement, notamment auprès des investisseurs institutionnels », précise Lior Derhy, Managing Director en charge du Private Equity chez NewAlpha.

Nicolas Lesur, directeur général et fondateur d’Unilend, ajoute : « L’entrée au capital d’un acteur de premier plan du monde de la finance est une reconnaissance du succès commercial et technologique d’Unilend et démontre la solidité de son modèle d’analyse de crédit. L’investissement de New Alpha confirme ainsi la validité des choix stratégiques d’Unilend et le potentiel de croissance de la plateforme auprès des investisseurs institutionnels ».

Jean Bourcereau, associé chez Ventech Captial et investisseur historique d’Unilend, ajoute : « Au-delà du montant investi, l’entrée de NewAlpha au capital d’Unilend est avant tout un partenariat stratégique et industriel qui va permettre à Unilend d’accélérer son développement en s’appuyant sur la très forte expertise de NewAlpha dans l’industrie financière entrepreneuriale et institutionnelle ».

« Nous créons des passerelles entre les entrepreneurs de l’industrie financière et les acteurs institutionnels », conclut Antoine Rolland, Président de NewAlpha.

Souscrit par des investisseurs institutionnels, notamment le Groupe Crédit Mutuel Nord Europe (« CMNE »), le fonds [2] géré par NewAlpha a pour objectif de bâtir et valoriser un portefeuille diversifié de participations dans des sociétés innovantes du secteur des Fintech et Assurtech.

Il a également vocation à assurer une veille active sur l’évolution des services financiers (initiatives innovantes, nouveaux usages) et sur les changements technologiques qui impactent les métiers de la banque, de l’assurance et de la gestion d’actifs.

Next Finance , 8 septembre

Notes

[1] Ce fonds est réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

[2] Ce fonds est réservé exclusivement aux clients professionnels au sens de la Directive MIF

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés