Luckey Homes, start-up gérant l’ensemble du processus des locations courtes durées, lève 800 000 € auprès d’un family office suisse

Après un an d’existence sur le marché français de l’hébergement touristique, la startup Lukey Homes boucle sa première levée de fonds d’un montant de 800 000€ afin d’accélérer sa croissance sur le territoire et s’implanter dans plusieurs capitales européennes.

Après un an d’existence sur le marché français de l’hébergement touristique, la startup Lukey Homes boucle sa première levée de fonds d’un montant de 800 000€ afin d’accélérer sa croissance sur le territoire et s’implanter dans plusieurs capitales européennes.

Intégrée à l’écosystème de startups gravitant autour d’Airbnb, Luckey Homes propose aux propriétaires d’appartements et villas une gestion complète de leurs locations, via sa plateforme et son appli mobile. Déjà implantée à Paris, Lyon, Marseille, Aix-en-Provence et Montpellier, elle offrira prochainement ses services aux propriétaires de résidences secondaires situées dans les stations de ski, les sites balnéaires et autres grandes villes françaises & européennes. Son objectif : atteindre 1200 résidences d’ici fin 2017.

Luckey Homes vient bousculer les agences de locations traditionnelles

Lancée en septembre 2015 par David Barbe, Aurélien & Félix Malfait, Luckey Homes permet à ses clients de louer leurs propriétés plus souvent et plus facilement.

Aurélien Malfait, Co-fondateur et CEO de Luckey Homes explique : "Nos clients recherchent un interlocuteur unique qui saura maximiser leurs revenus et prendre soin de leurs propriétés. Nous leur apportons notre expertise technique online (yeld management, diffusion multi-plateformes, réponses 24/7) mais également notre présence offline (ménage, accueil, maintenance) là où sont absents les grands acteurs techs d’aujourd’hui (Airbnb, HomeAway, Booking.com)."

Luckey Homes, une croissance remarquable sur un marché encore atomisé

Le succès des plateformes de locations de biens entre particuliers a donné naissance à de nouveaux acteurs sur le segement du "property management". Dynamique et encore très morcelé, le marché laisse entrevoir de beaux jours aux acteurs, à l’image de Luckey Homes ou Onefinestay au positionnement ultra premium. Avec un parc de résidences secondaires en France estimés à 3,3 millions en 2015, nombreux sont les propriétaires encore frileux que ces sociétés tâcheront de convaincre.

David Barbe, co-fondateur et COO, ajoute : "Cette levée est une première étape venant récompenser nos efforts des derniers mois et souligne la pertinence de notre modèle de gestion intégrale. L’idée selon laquelle un propriétaire seul pourrait louer à distance son bien est utopique. Le marché de la location courte durée s’est professionnalisé car les locataires attendent un service à la hauteur de leurs expériences hôtelières habituelles. Ces prochains mois, nous allons étendre le modèle dans une vingtaine de villes nouvelles, et lançons ici un appel à tous les candidats à l’âme d’entrepreneur, souhaitant développer Luckey dans leur propre ville."

La technologie, priorité de Luckey Homes en 2017

Félix Malfait, co-fondateur et CTO de la startup, conclue : "Depuis le premier jour, la technologie est au coeur de l’ADN de Luckey. Avoir une équipe solide de développeurs est la clé pour gérer efficacement les opérations terrains et parvenir à scaler, là où certains concurrents atteignent un plafond de verre dans leur déploiement. Nos clients peuvent gérer leur calendrier et suivre leurs revenus via notre app mobile : ils aiment cette transparence et cette simplicité. Notre plateforme représente déjà 200 000 lignes de codes qui ont permis à nos welcomers d’accueillir plus de 10 000 voyageurs cet été. Cette levée de fonds va nous permettre d’attirer les meilleurs talents et d’accélérer nos efforts sur l’amélioration de notre produit."

Next Finance , 29 septembre

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés