›  Note 

Les marchés sont-ils plus instables qu’avant ?

Pour l’équipe de recherche de Winton, l’un des leaders mondiaux de la gestion quantitative systématique et qui conseille plus de 30 milliards de dollars d’actifs, l’analyse des données historiques de 25 marchés sur les 60 dernières années ne montre pas que les chocs sont devenus plus fréquents.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

On entend souvent que les corrections de marché sont devenues plus fréquentes et plus marquées que par le passé, qu’elles soient liées à l’intervention des banques centrales - la baisse du taux directeur de la BCE, le relèvement de celui de la FED, l’abandon de l’ancrage du franc suisse en sont de récents exemples - ou à l’impact des stratégies de trading algorithmique (Flash crash). Les marchés sont-ils vraiment devenus plus volatils ?

Pour l’équipe de recherche de Winton, l’un des leaders mondiaux de la gestion quantitative systématique et qui conseille plus de 30 milliards de dollars d’actifs, l’analyse des données historiques de 25 marchés sur les 60 dernières années ne montre pas que les chocs sont devenus plus fréquents. Même si la crise de 2008 apparaît comme exceptionnelle, rien n’indique que, depuis cette crise, les marchés se sont comportés de manière plus instable qu’auparavant.

Veuillez trouver ci-joint l’analyse complète de Winton.

Next Finance , 22 avril

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Voir en ligne : Are markets becoming more unstable ?

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note La recherche de rendement, un exercice de plus en plus difficile

Sous l’action des banques centrales, la thématique de la recherche de rendement a été exacerbée ces dernières années, aplatissant les courbes et tirant de plus en plus bas les niveaux de rendement des obligations, parfois jusqu’en territoire négatif. Il faut aujourd’hui prendre de (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés