Les loyers des bureaux vont grimper en flèche dans les nouveaux centres technologiques mondiaux

Selon le Rapport 2017 Global Cities de Knight Frank, au cours des trois prochaines années, les centres technologiques qui émergent à travers le monde vont afficher la plus forte croissance des loyers. En effet, les entreprises cherchent à se développer dans les villes qui...

Selon le Rapport 2017 Global Cities de Knight Frank, au cours des trois prochaines années, les centres technologiques qui émergent à travers le monde vont afficher la plus forte croissance des loyers. En effet, les entreprises cherchent à se développer dans les villes qui recensent les plus fortes concentrations de talents créatifs.

L’étude de Knight Frank montre que les métropoles qui peuvent accueillir des industries de haute technologie et créatives, à la tête de la révolution numérique, occuperont le devant de la scène, alors que la demande pour les biens immobiliers dans ces villes montre peu de signes de ralentissement.

Sydney arrive en tête du classement avec des loyers qui devraient augmenter de 27,5% sur la période étudiée, suivie par Berlin, Austin et Madrid qui devraient toutes connaître une croissance des loyers de plus de 20%. Celle-ci sera moins prononcée dans des centres technologiques matures comme Londres (7,1%) et San Francisco (5,1%), et les villes qui restent tournées vers les services financiers, telles que Hong Kong (4,5%) et Francfort (3,9%).

"Il y a trois ans Londres, New York et San Francisco regroupaient les principaux centres technologiques. Nous assistons désormais à une nouvelle vague se déplaçant vers des villes comme Berlin, Austin et Madrid. Ces métropoles sont en mesure d’attirer et de retenir « la génération iPhone », qui a une grande capacité d’adaptation, une mentalité de libre-penseur et reste précieuse pour les entreprises de haute technologie créatives. " précise James Roberts, Chef économiste chez Knight Frank.

Prévisions de croissance des loyers (2015 – 2019*) dans les villes étudiés dans Global Cities *L’année 2016 n’étant pas clôturée, la comparaison des données démarre en 2015

Next Finance , 17 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés