Les investisseurs reviennent à l’immobilier

Le dispositif Pinel a fait revenir les investisseurs à la pierre. Confrontés à des cours de la bourse très fluctuants et des modifications envisagées pour l’assurance-vie, ils se replient sur l’immobilier, qui reste une valeur refuge. Les investisseurs voient aussi à long terme, 2017 est une année électorale, après les élections la donne pourrait...

Le dispositif Pinel a fait revenir les investisseurs à la pierre. Confrontés à des cours de la bourse très fluctuants et des modifications envisagées pour l’assurance-vie, ils se replient sur l’immobilier, qui reste une valeur refuge. Les investisseurs voient aussi à long terme, 2017 est une année électorale, après les élections la donne pourrait changer et les dispositifs fiscaux être moins avantageux.

Primo accédants

Preuve de l’intérêt pour la propriété dans la conjoncture actuelle, le montant moyen de crédit et sa durée continuent d’augmenter chez les primo-accédants : 177 136 € sur 233 mois contre 175 241 € sur 232 mois en septembre. Tout cela avec un effort moindre, puisque leur acquisition représente 4,89 années de revenu contre 5 ans le mois dernier.

Accédants

Chez les accédants, le processus est inverse : ils empruntent mois et sur moins longtemps : 192 860 € sur 208 mois contre 198 216 € sur 211 mois en septembre. Pour eux aussi l’effort est moindre. Il représente 4,13 années de revenu contre 4,28 avant.

CAFPI , 10 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés