AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Les investisseurs institutionnels immobiliers reconnaissent le potentiel de la Blockchain

Une étude réalisée fin 2016 par BrickVest auprès de plus de 100 investisseurs institutionnels immobiliers montre leur appétence pour la technologie Blockchain, que la startup Fintech teste comme système de déposition après le dépôt d’un brevet provisoire.

A l’image d’autres secteurs comme la banque et l’assurance, l’immobilier reconnaît le potentiel certain de la Blockchain. C’est en tout cas ce que révèle la nouvelle étude réalisée par BrickVest. Les investisseurs institutionnels s’attendent ainsi à ce que les baux immobiliers s’appuient sur la technologie Blockchain [1] dans les quatre prochaines années. Plus de la moitié des investisseurs en immobilier (56%) pensent que le secteur va adopter cette technologie pour les transactions d’actifs mais seulement un tiers (31%) estime que cette pratique va se généraliser, dans un contexte de prédominance des structures traditionnelles comme les syndics et les notaires. Soulignant les balbutiements de la Blockchain dans le monde de l’immobilier, moins de la moitié des répondants (44 %) affirment être « familiers » avec cette technologie mais seulement 2% se disent « très familiers ».

D’après les investisseurs interrogés, le bénéfice le plus important que la Blockchain va apporter au secteur immobilier réside dans sa capacité à accélérer les processus d’achat ou de vente, en rendant possible les échanges automatiques de contrats.

Le second atout potentiel mis en avant est la réduction du coût de transaction assuré par la désintermédiation financière. Cette dernière limite en effet le risque de fraude grâce à l’historique des transactions de chaque bien échangé, introduit plus de transparence dans le processus et enfin, encourage la croissance du marché immobilier secondaire via un échange facilité des volumes investissements de moindre taille.

Pour BrickVest, la Blockchain peut améliorer les structures inefficientes des marchés financiers. La plateforme teste actuellement la technologie comme système dépositaire et a déposé un brevet provisoire. Le but : améliorer la plateforme et ses systèmes de contrôle par rapport aux systèmes actuels, dépassés, dans un environnement réglementaire toujours plus rigoureux.

Emmanuel Lumineau, CEO de BrickVest, commente ainsi : « Les investisseurs immobiliers sont en train de devenir plus familiers avec la Blockchain et beaucoup d’entre eux prennent conscience de la puissance de transformation que celle-ci peut avoir sur le secteur, en simplifiant l’achat et la vente des actifs, en rendant la transaction moins risquée et en en diminuant le coût.
Grâce à la possibilité de réaliser des transactions de manière transparente, sécurisée et sans surcout, la Blockchain est capable d’amorcer un virage pour le système financier dans son ensemble. Etant donné la rapidité des changements technologiques et l’accroissement de la pression des investisseurs pour plus de transparence et pour une réduction des coûts, il est évident que la Blockchain va être adoptée plus tôt que la plupart des investisseurs ne le pensent !
La technologie Blockchain a déjà rendu le marché des investissements en ligne plus fluides et agit comme un outil intéressant pour le marché secondaire. Elle permet aux volumes et aux investissements de taille moindre d’être échangés. Ceux-ci étaient auparavant pénalisés en raison du coût de l’intermédiaire ! »

Next Finance , Décembre 2016

Notes

[1] Enquête réalisée en ligne auprès de 101 investisseurs immobiliers en Novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés