Les gestionnaires du patrimoine devront lutter pour leur survie, d’après une étude Temenos

Le rapport publié par Temenos et Forbes Insights indique que le transfert générationnel des richesses « bouleverse le secteur de la gestion du patrimoine ». Les deux tiers des clients fortunés interrogés souhaitent une relation de plus en plus numérique avec leurs gestionnaires du patrimoine...

Le rapport publié par Temenos et Forbes Insights indique que le transfert générationnel des richesses « bouleverse le secteur de la gestion du patrimoine ».
Les deux tiers des clients fortunés interrogés souhaitent une relation de plus en plus numérique avec leurs gestionnaires du patrimoine.
Mais la moitié de ces mêmes clients pointe la cybercriminalité comme principal inquiétude liée à la technologie...

Lors du 17ème Temenos Community Forum – Temenos , le spécialiste des solutions logicielles pour les services bancaires et financiers, révèle dans un rapport qu’il publie aujourd’hui avec Forbes Insights, que d’importants transferts de richesses de la génération vieillissante des baby-boomers vers ses descendants refaçonnent actuellement le secteur de la gestion du patrimoine, exigeant davantage d’efficacité et d’adaptabilité de la part des acteurs historiques.

Le rapport, intitulé The Rise of Bionic Wealth : A Hybrid Model of Cutting-Edge Technology and Advisor Expertise Heralds the Future for Wealth Managers (« L’essor de la richesse bionique : un modèle hybride de technologie dernier cri et d’expertise des conseillers dessine l’avenir de la gestion du patrimoine  ») décrit comment les générations X et Y peuvent désormais «  passer sans effort du monde réel et des rencontres physiques au monde virtuel des plateformes numériques qui fournissent le service rapide et pertinent qu’ils attendent ».

L’enquête indique que le succès, voire la survie, des gestionnaires du patrimoine dépendra de leur capacité à offrir aux nouveaux segments de clients ce qu’ils souhaitent en matière de service et de performance financière.

Un ensemble de plus en plus complexe d’exigences clients oblige les cabinets à moderniser leurs approches technologiques, sans toutefois s’aliéner leurs clients plus âgés, qui représentent toujours le gros de leur activité.

Pierre Bouquieaux, Product Director, Wealth Management chez Temenos, note : « Avec le transfert générationnel de richesses que nous observons actuellement, les cabinets doivent être attentifs aux enjeux induits par la complexification des attentes des clients et l’intensification des risques de cybercriminalité. Il s’agit pourtant d’une fantastique opportunité. Les résultats de l’enquête soulignent qu’une technologie intelligente aidera les gestionnaires du patrimoine à redéfinir les processus, dégager de nouvelles sources d’efficacité et mieux construire leurs relations avec les clients.  »

En partenariat avec Forbes Insights, Temenos a interrogé plus de 60 gestionnaires du patrimoine et 35 clients fortunés sur l’évolution de l’expérience des services bancaires, tant sur le plan de leurs méthodes et besoins de communication que sur l’importance de la technologie.

Le rapport s’appuie également sur les commentaires de dirigeants de grandes banques d’investissement et privées. Les résultats soulignent notamment que :

  • Plus de 40% des gestionnaires du patrimoine considèrent que la communication idéale doit combiner le numérique et le offline.
  • Plus d’un tiers (34%) des clients fortunés exigent aujourd’hui de leur gestionnaire du patrimoine une communication numérique sous une forme ou une autre.
  • Près des deux tiers (62%) des clients fortunés appellent de leurs vœux « la digitalisation des services de gestion du patrimoine » mais demandent toujours à rencontrer fréquemment un conseiller.
  • Près d’un cinquième (17%) des clients fortunés affirment que la technologie est désormais essentielle.
  • Environ la moitié des clients fortunés considèrent que les cyber-risques et le hacking constituent un enjeu majeur pour l’utilisation de la technologie.

Next Finance , 20 mai

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés