AVIVA Advertisement AVIVA
›  Opinion 

Les feux d’artifice de l’intelligence artificielle

Pour la plus grande joie de nombreux investisseurs, les acquisitions fusent sans relâche dans le ciel vibrionnant de l’intelligence artificielle : plus de 140 transactions majeures en 5 ans. Et les géants américains de l’Internet en sont les maîtres artificiers. L’essentiel des transactions ont été mises à feu par Google, Amazon, Microsoft, SalesForce, AOL, IBM ou encore Twitter.

Plus de 140 transactions majeures en 5 ans

Pour la plus grande joie de nombreux investisseurs, les acquisitions fusent sans relâche dans le ciel vibrionnant de l’intelligence artificielle : plus de 140 transactions majeures en 5 ans [1]. Et les géants américains de l’Internet en sont les maîtres artificiers. L’essentiel des transactions ont été mises à feu par Google, Amazon, Microsoft, SalesForce, AOL, IBM ou encore Twitter.
Mais un autre géant prépare ses fusées...

Nombre trimestriel d’acquisitions et de publications traitant du deep-learning Source : CB Insignts et Office of Science and Technology/White House, 2016

Référence absolue dans l’art de la pyrotechnie, la Chine se prépare. La Commission nationale de développement et de réforme a récemment fait décoller le projet d’un laboratoire national de deep-learning [2]. Les chercheurs ne manquent pas : comme le montre le graphique, depuis 2014, la Chine publie plus de notes de recherche sur le deep-learning que les Etats-Unis.

Baidu de son côté progresse à toute allure dans les systèmes de conduite autonome et les bots [3]. La société a embauché un ancien dirigeant de Microsoft et vise clairement le statut de leader de l’intelligence artificielle.

Autre exemple, c’est une société chinoise, Iflytek, qui a gagné les dernières compétitions internationales de synthèse de discours et de traduction anglais-chinois.

Et pour finir sur une note futuriste, sachez qu’Iflytek travaille avec les Ministère de la Science et de la Technologie sur la mise au point de robots humanoïdes :

Notre but est d’envoyer bientôt notre robot à des examens d’entrée à l’université, et qu'il soit admis dans les plus grandes.
Qing Feng Liu, CEO Iflytek

Faut-il se méfier de tant d’optimisme ? Les promesses de l’intelligence artificielle feront elles long feu ?
Probablement pas. Les cieux ouverts par cette nouvelle technologie existent bel et bien et sont immenses.

Frédéric Rollin , 15 mars

Notes

[1] CB Insights, décembre 2016

[2] Deep learning : technologie utilisant les réseaux neuronaux pour imiter le cerveau humains dans sa capacité à résoudre des problèmes et reconnaître des images et des sons.

[3] Bot : logiciels capable d’avoir des conversations avec des utilisateurs de l’internet, pouvant par exemple remplacer les administrateurs de forums pour certaines tâches.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Smart Beta et psychologie

En français, l’expression « Smart Beta » sonne comme un oxymore. Que pourrait-il y avoir de smart à appliquer toujours la même stratégie, alors que les marchés sont versatiles ? Un gérant, avec sa capacité à analyser l’évolution du contexte de marché, devrait bien réussir à faire mieux (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés