›  News 

Les OPCVM alternatifs se taillent la part du lion en Europe

Les sorties de capitaux observées sur le segment des hedge funds ont fait couler beaucoup d’encre ces dernières semaines. Plusieurs sources ont estimé que les hedge funds ont souffert des flux sortants de l’ordre de 15 milliards USD pour le premier trimestre 2016.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

En revanche, les fortes entrées de capitaux en faveur des OPCVM alternatifs en Europe sont, elles, passées quelque peu inaperçues. Selon Morningstar, les OPCVM alternatifs ont enregistré des entrées de capitaux nettes de 3,6 milliards EUR en mars, portant à 7,7 milliards EUR le montant total pour le 1er trimestre 2016 (sur la base de l’univers de fonds disponibles à la vente en Europe).

L’appétit marqué pour les OPCVM alternatifs contraste aussi nettement avec les sorties de capitaux enregistrées par les classes d’actifs traditionnelles : au 1er trimestre 2016, les fonds de placement en actions et les fonds obligataires et de crédit ont subi une décollecte de 20 milliards EUR et 13 milliards EUR respectivement.

Même constat pour les fonds diversifiés et les fonds monétaires. En conséquence, les OPCVM alternatifs ont été la seule classe d’actifs à enregistrer des entrées de capitaux en Europe au cours du premier trimestre.

Les raisons de ce succès sont multiples. D’une part, l’environnement de marché s’est détérioré sur les douze derniers mois. Les actions européennes ont essuyé des pertes à deux chiffres, avec une volatilité annualisée de plus de 20%, les obligations souveraines de la zone euro ayant elles aussi démontré une volatilité plus élevée que d’ordinaire au cours de l’année écoulée.

D’autre part, les perspectives des actifs traditionnels sont teintées de nombreuses incertitudes : les valorisations des classes d’actifs sont élevées, la croissance économique et des bénéfices est atone, et une proportion significative (40%) des actifs sans risque de la zone euro proposent des rendements inférieurs à 0%...

Dans un tel contexte, les investisseurs se sont jetés sur les stratégies alternatives qui offrent des rendements corrigés du risque plus importants en termes relatifs.

En matière de performance récente des hedge funds, l’indice Lyxor Hedge Fund s’est inscrit en recul de 0,4% au cours de la dernière semaine d’avril, pour un repli de 0,9% sur l’ensemble du mois.

Les stratégies Fixed Income et Credit Arbitrage ont surperformé, tandis que les CTA ont sous-performé après la hausse des rendements obligataires.

Lyxor Research , 3 mai

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés