›  News 

Le quatrième fonds Unigestion Secondaries Opportunities annonce le succès de son premier closing

Unigestion – société de gestion spécialisée accompagnant les investisseurs grâce à des solutions dédiées basées sur la gestion des risques – annonce qu’elle a réalisé avec succès le premier closing de son quatrième fonds de capital-investissement secondaire, Unigestion Secondaries Opportunities IV (USO IV).

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Unigestion – société de gestion spécialisée accompagnant les investisseurs grâce à des solutions dédiées basées sur la gestion des risques – annonce aujourd’hui qu’elle a réalisé avec succès le premier closing de son quatrième fonds de capital-investissement secondaire, Unigestion Secondaries Opportunities IV (USO IV). Ce fonds s’inscrit en pleine cohérence avec la stratégie d’investissement en secondaires qu’Unigestion déploie avec succès depuis 2000.

Les deux précédents fonds secondaires de la société, USO II et III, ont chacun enregistré de solides performances, ayant bénéficié d’opportunités d’investissement de grande qualité à des niveaux de valorisation attrayants. Les engagements reçus par USO IV s’élèvent déjà à plus de 177 millions d’euros, soit près de 60% de la taille cible de ce fonds.

Le fonds USO IV se focalise sur les transactions secondaires de taille petite à moyenne qui permettent d’acquérir des actifs de grande qualité à des niveaux de valorisation attractifs.

Il se concentre sur les fonds de petites et moyennes tailles, les restructurations de fonds, les investissements secondaires directs et les transactions structurées. Son objectif de rendement net est de 1,6x / 20% TRI.

Christophe de Dardel, responsable de l’équipe Private Equity chez Unigestion, a déclaré : « Les opportunités d’investissement sur le segment des transactions secondaires de taille petite à moyenne continuent d’être attrayantes. Grâce au réseau de gérants de fonds, de LPs et d’apporteurs d’affaires que nous avons développé depuis plus de 20 ans, nous sommes en mesure d’identifier les opportunités présentant un prix attrayant. Le flux de transactions devrait rester solide dans un avenir proche, d’autant que de nombreux fonds levés entre 2006 et 2008 approchent désormais de leur fin de vie et exigent des solutions de liquidité pour les LPs. »

Next Finance , 31 août

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés