›  Opinion 

Le marché obligataire d’aujourd’hui a-t-il tiré les leçons du taper tantrum de 2013 ?

D’après Western Asset, une filiale de Legg Mason, les erreurs de pricing à court terme sur les intentions de la Fed ne devraient pas, cette fois-ci, avoir de conséquences sérieuses

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Les cours obligataires avaient été très affectés par le taper tantrum de 2013, un mouvement d’agitation anxiogène provoquée par la Réserve fédérale à l’annonce de la réduction progressive de son programme de rachat d’actifs. Les obligations, les actifs risqués et en particulier ceux des marchés émergents ont plongé simultanément, entraînés par une mauvaise estimation du marché quant aux intentions de la Fed sur les taux à court terme.

Cet été, la Fed a annoncé son intention de réévaluer son programme de rachats d’actifs dans le courant de l’année, notamment en cédant des actifs pour réduire son bilan de 1 à 2 milliards de dollars. Cet effort de « normalisation » devrait être l’une des étapes de la fin progressive de la politique monétaire extraordinaire de la Fed.

Toutefois, d’après John Bellows, gérant et analyste recherche chez Western Asset Management, le marché devrait tenir compte des leçons de 2013, éloignant ainsi la probabilité d’un nouveau taper tantrum.

Voir la tribune “Four Lessons from the Taper Tantrum of 2013”.

Next Finance , Août 2017

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Voir en ligne : Four Lessons from the Taper Tantrum of 2013

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés