›  News 

Le Paris-Saclay Seed Fund est opérationnel

Le fonds vient de réaliser son premier closing de 50M€, notamment auprès de Bpifrance via le Fonds National d’Amorçage (FNA) géré dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce fonds est une nouvelle brique essentielle du dispositif global d’accompagnement des projets entrepreneuriaux au sein de l’Université Paris-Saclay.

Un premier closing de 50M€ pour Paris-Saclay Seed Fund, fonds d’investissement dédié aux startups des étudiants, jeunes diplômés et chercheurs de l’Université Paris-Saclay et de ses membres.

Les établissements d’enseignement supérieur de l’Université Paris-Saclay, pôle de formation, de recherche et d’innovation de niveau mondial, constituent un fonds d’investissement destiné à favoriser l’éclosion de startups technologiques et de services.

Le fonds vient de réaliser son premier closing de 50M€, notamment auprès de Bpifrance via le Fonds National d’Amorçage (FNA) géré dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce fonds est une nouvelle brique essentielle du dispositif global d’accompagnement des projets entrepreneuriaux au sein de l’Université Paris-Saclay.

Le fonds regroupe une dizaine de partenaires grands groupes, qui soutiendront l’écosystème entrepreneurial de l’Université Paris-Saclay au travers d’un programme d’Open Innovation. Il a aussi reçu le soutien d’entrepreneurs ainsi que des alumni, qui ont participé à sa création et s’engageront auprès des projets.

Dix-sept établissements du territoire de l’Université Paris-Saclay se sont rassemblés en 2015 à l’initiative de Polytechnique et de HEC autour du projet de création d’un Paris-Saclay Seed Fund :

des Grandes Ecoles :

  • Polytechnique,
  • HEC,
  • CentraleSupelec,
  • l’Institut Mines Telecom,
  • l’ENS Cachan,
  • l’Agro ParisTech,
  • l’ENSAE ParisTech,
  • l’ENSTA ParisTech,
  • l’Institut d’Optique,

des Centres de Recherche :

  • le CEA,
  • le CNRS,
  • l’IHES,
  • l’INRA,
  • l’INRIA,
  • l’ONERA,

et des Universités :

  • l’Université Paris-Sud,
  • l’Université de Versailles St-Quentin.

Ensemble, ces établissements comptent aujourd’hui 10 000 chercheurs, 65 000 étudiants dont 10 000 au sein de filières entrepreneuriales, 360 laboratoires et 10 incubateurs & accélérateurs.

Le réseau de partenaires privilégiés du fonds est constitué de BNP Paribas, CHANEL, Cisco, Econocom, EDF, Groupama, JCDecaux Holding, Orange, RATP et le groupe Société Générale. Ces grands comptes participeront activement à la vie du fonds, en prenant part aux évènements organisés sur les campus de l’Université Paris-Saclay et au travers d’un programme d’Open Innovation pour soutenir les startups.

Plusieurs dizaines d’alumni, entrepreneurs et dirigeants de grands groupes de l’industrie ou des services, se sont joints au projet du fonds, et pourront soutenir les startups.

Les étudiants, les jeunes diplômés, et les chercheurs disposeront dès lors d’un accès sur mesure à des financements en fonds propres pour leurs projets d’entreprise, et d’un accès privilégié à un réseau de partenaires business et de mentors. Pour être éligibles, les startups devront avoir été fondées, ou compter parmi leurs membres dirigeants, des anciens de l’Université Paris-Saclay diplômés depuis moins de 6 ans, avoir un contrat avec un des centres de recherche de l’Université, ou avoir été accélérées ou incubées par une des structures de l’Université.

Ce sont quarante à cinquante jeunes sociétés, sélection-nées au cours des trois prochaines années, qui bénéficieront du soutien du Paris-Saclay Seed Fund. Les startups pourront recevoir jusqu’à trois millions d’euros en fonds propres sur plusieurs tours d’investissement.
Le fonds sera géré par Partech Ventures, l’un des plus grands investisseurs mondiaux dans les technologies de l’information et le digital, avec le soutien de Kurma Partners, qui sera responsable des investissements en sciences de la vie. En étroite collaboration avec l’Université Paris-Saclay et ses membres, le fonds accompagnera les startups technologiques et de services les plus innovantes.

Le fonds, qui vient d’effectuer un premier « closing » de 50m€, est financé par des investisseurs institutionnels au premier rang desquels Bpifrance, via le Fonds National d’Amorçage (FNA), géré dans le cadre du Programme d’investissements d’Avenir (PIA), accompagné par des grandes entreprises, déjà très présentes dans l’écosystème de Paris-Saclay. Les établissements d’enseignement et de recherche de l’Université Paris-Saclay contribueront également à son financement, soit directement soit à travers leurs fondations.

Le fonds va effectuer ses premiers investissements dans les semaines qui viennent.

Next Finance , 17 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés