Le Brexit contribue à faire de nouveau baisser les taux des crédits immobiliers

Selon Joël Boumendil, Fondateur et PDG d’acecrédit.fr et Frank Levy, DG d’acecrédit.fr, concernant l’évolution des taux des crédits immobiliers dans les prochains mois, si la politique monétaire menée actuellement par la BCE se poursuit, les taux devraient alors se maintenir aux niveaux actuels...

Selon Joël Boumendil, Fondateur et PDG d’acecrédit.fr, et Frank Levy, Directeur Général d’acecrédit.fr : "L’actualité économique de ces dernières semaines a été incontestablement marquée par le Brexit. La première conséquence de cet événement européen a été de faire baisser l’OAT*. Celui-ci est passé de 0,45% avant l’annonce des résultats du référendum à l’origine du Brexit, à 0,17%.

Conséquence : les taux ont de nouveau baissé. Ce contexte particulier contribue à dynamiser un marché immobilier déjà très actif. Au sein du réseau acecrédit.fr, on constate notamment que les délais pour vendre son bien immobilier sont plus courts.

Le rachat de crédit continue également à avoir le vent en poupe, même si les demandes n’atteignent pas les niveaux de 2015 : 18% des dossiers réalisés chez acecrédit.fr concernent un rachat de crédit (contre 26% l’année dernière à la même période).

Concernant l’évolution des taux des crédits immobiliers dans les prochains mois, si la politique monétaire menée actuellement par la Banque Centrale Européenne se poursuit, les taux devraient alors se maintenir aux niveaux actuels et continuer à favoriser l’achat immobilier."

Frank Levy , Joël Boumendil , 20 juillet

P.-S.

*OAT : les Obligations Assimilables du Trésor sont des emprunts que la République Française émet pour financer les besoins de l’État à long terme. Le taux de l’OAT 10 ans est un taux de référence qui influence à la hausse ou à la baisse les taux des crédits immobiliers.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés