›  News 

La stratégie low volatility gérée par THEAM affiche 5 ans de performance

THEAM, filiale spécialisée en gestion modélisée de BNP Paribas Investment Partners, vient de souffler la 5ème bougie de son fonds Parvest Equity World Low Volatility, un fonds actions de faible volatilité des pays développés dont le processus d’investissement repose sur « l’anomalie de faible volatilité ».

Le fonds Parvest Equity World Low Volatility, qui investit sur des actions internationales de faible volatilité, a pour objectif de surperformer l’indice MSCI World Net Returns tout en maintenant une volatilité inférieure à celle de l’indice.

Depuis sa création en avril 2011, la stratégie a délivré une performance annualisée de +12,38% [1] contre +11,28% pour son indice de référence, et affiche une volatilité inférieure à celle de l’indice MSCI World.

« La performance du fonds s’explique par l’anomalie de faible volatilité qui, dans un contexte de marché nettement haussier, généralement moins favorable aux stratégies défensives, a permis à notre stratégie de surperformer son indice » explique Etienne Vincent, Responsable de la Gestion Quant de THEAM. « Ainsi, la contribution (en ‘alpha’) de la sélection de titres est de 25% cumulés sur 5 ans, alors que le ‘coût’ (en ‘beta’) lié au caractère défensif de la stratégie est de 8% [2]. Par ailleurs, comme constaté par la recherche de BNP Paribas Investment Partners sur plus longue période, la très grande majorité des secteurs a contribué à la création de valeur, validant ainsi l’approche retenue pour ce fonds. »

Depuis le lancement du fonds en 2011, THEAM note un intérêt croissant de la part des investisseurs pour cette stratégie qui permet de revenir sur les marchés actions tout en bénéficiant d’un profil d’investissement défensif. Le faible niveau des rendements obligataires et le retour de la volatilité ont accentué ce phénomène. En 2015, Parvest Equity World Low Volatility a enregistré près de 150 millions d’euros [3] de collecte nette ce qui porte ses encours sous gestion à plus de 660 millions d’euros [4].

La stratégie Low Volatility de THEAM affiche 1.4 milliard d’euros sous gestion au global [5] au sein de ses 3 fonds ouverts principaux, Parvest Equity World Low Volatility, Parvest Equity World Emerging Low Volatility et BNP Paribas L1 Equity Europe Low Volatility.

Elle est distribuée auprès des investisseurs institutionnels et des investisseurs particuliers (banques privées, réseaux de distribution).

Next Finance , 28 avril

Notes

[1] Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Performance de la part I du fonds en 2011 : 6.59%, en 2012 : 10.47, en 2013 16.13%, en 2014 : 22.46%, 2015 : 9.61% part en euro, nette de frais

[2] Les performances passées ne présagent pas des performances futures. Performance de la part I du fonds en 2011 : 6.59%, en 2012 : 10.47, en 2013 16.13%, en 2014 : 22.46%, 2015 : 9.61% part en euro, nette de frais

[3] Source THEAM au 30/3/2016

[4] Source THEAM au 30/3/2016

[5] Source THEAM au 30/3/2016

Lire aussi

15 avril

Stratégie La prudence porte ses fruits, même sur un marché qui monte

Selon Etienne Vincent, responsable de la gestion quantitative globale chez THEAM, les stratégies à faible volatilité sont par nature défensives : lorsque le marché se replie, elles tendent à surperformer en moyenne. Ce caractère défensif s’exprime par le bêta, qui mesure la (...)

15 avril

Produit Parvest Equity World Low Volatility

Le fonds Parvest Equity World Low Volatility qui investit dans des actions à faible volatilité, repose sur une approche propriétaire qui s’appuie sur les résultats des équipes de recherche de THEAM démontrant que l’anomalie de la volatilité se retrouve dans tous les secteurs, et (...)

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés