AVIVA Advertisement AVIVA

La startup Teester lève 700 000 € pour poursuivre son développement

Teester annonce la clôture d’un premier tour de table d’un montant de 700 000 euros réalisé auprès du réseau d’investisseurs nantais ABAB, du fonds Pays de la Loire Participations, de deux investisseurs privés et de la BPI.

Teester annonce la clôture d’un premier tour de table d’un montant de 700 000 euros réalisé auprès du réseau d’investisseurs nantais ABAB, du fonds Pays de la Loire Participations, de deux investisseurs privés et de la BPI. Grâce à cette levée de fonds, Teester prévoit d’accélérer son développement commercial, de renforcer son expertise technologique et de démocratiser sa solution innovante auprès des consommateurs.

Teester, la 1ère plateforme de tests produits en vidéo

96 % des internautes affirment que les vidéos sont utiles lorsqu’ils doivent prendre une décision d’achat1. C’est fort de ce constat, que Julien Chevalier a créé Teester en 2016. Son concept est efficace, proposer la première plateforme de tests produits en vidéo par les consommateurs et pour les consommateurs. Cette solution intègre l’ensemble de la chaîne de valeur de création et de partages de vidéos (réalisation, modération, hébergement, diffusion et propagation). Avec Teester, chaque utilisateur peut filmer ses produits en condition réelle d’utilisation, donner son avis et le partager avec d’autres consommateurs à travers le site internet ou l’application éponymes. Les meilleures vidéos sont par la suite diffusées sur les sites e-commerce partenaires et les Teesters se voient gratifiés de bons d’achats et de produits gratuits.

Pourquoi utiliser des avis clients en vidéo ?

"Notre but est d’aider les internautes dans leurs expériences d’achats en les guidant dans le choix du produit le plus pertinent. concernant les marques et les sites e-commerce, nous leur permettons d’obtenir du contenu vidéo authentique, réalise par de vrais consommateurs, qui leur apporte de la crédibilité (71% des clients pensent que la vidéo donne une image positive à une marque) et évidemment des ventes additionnelles", précise Julien Chevalier, CEO de Teester.

Un an après son lancement, de nombreuses grandes marques et des sites de e-commerce font déjà confiance à la start-up. Parmi eux : Microsoft, Samsung, Babyliss, Cdiscount ou encore Rue du Commerce. Teester est également lauréat du concours innovation The Bridge by CIC, du réseau Antlanpole, d’initiative Nantes et de la French Tech.

Lever des fonds pour aller plus loin

Pour atteindre ses objectifs de croissance, Teester mise sur cette première levée de fonds. Les 700 000 euros récoltés auprès du réseau d’investisseurs nantais ABAB, du fonds Pays de la Loire Participations, de deux investisseurs privés et de la BPI, permettront à la start-up de poursuivre son développement aurpès des marques et des sites e-commerce sur les prochains mois, de renforcer son avance technologique sur le marche à travers sa plateforme et son application mobile et de faire connaître sa solution à tous les consommateurs-testeurs.

"Etant donné les indicateurs de performances que nous avons pu enregistrer jusqu’ici, il nous a paru primordial d’entamer une première levée de fonds pour accélérer le développement de notre activité en France, recruter de nouveaux collaborateurs et faire connaître notre solution plus massivement aux marques et aux sites e-commerce", ajoute Julien Chevalier.

Chiffres clés :

  • 2016 : date de création Teester
  • 10 personnes dans l’équipe
  • Plusieurs centaines de vidéos déjà en ligne sur Teester.com
  • Plus de 30 000 utilisateurs
  • 96% des clients trouvent la vidéo utile pour prendre une décision d’achat (1/source : http://www.ecommerce-nation.fr - 2016)
  • 57% de ventes additionnelles en moyenne grâce aux vidéos Teester (/ source interne Teester – 2016 – moyenne constatée auprès de nos clients)
  • 71% des clients pensent que la vidéo donne une image positive à une marque (2source : étude ReelSEO - 2016)

Next Finance , 7 juin

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés