›  News 

La série de gains des fonds CTA se poursuit

L’environnement demeure favorable aux fonds CTA. Ils conservent en effet des positions longues considérables sur les marchés obligataires d’Europe, des Etats-Unis et du Japon. Dans ce contexte, l’indice Lyxor CTA Broad a gagné 2,2% au cours de la première semaine de juillet, après des performances spectaculaires durant la dernière semaine de juin (+4,2%).

Ce rapport hebdomadaire se concentre sur les flux des hedge funds, leurs performances et leurs positionnements. Il a pour but de suivre les évolutions des investissements dans les hedge funds, en se basant sur les informations exclusives accessibles grâce à la plateforme de Managed Account de Lyxor.

L’évolution du marché dans le sillage du référendum sur le Brexit s’est avérée quelque peu déconcertante. La torpeur qui s’était emparée du marché n’a finalement pas duré et les actifs risqués ont rebondi comme si aucun événement perturbateur n’avait eu lieu. L’indice MSCI world affiche un gain de 5.7% depuis le 27 juin (jusqu’au 8 juillet) et avoisine désormais les niveaux les plus élevés enregistrés depuis le début de l’année. Les spreads de crédit se sont également resserrés aux Etats-Unis, en Europe et dans les marchés émergents.

Les autres segments de marché présentent néanmoins un tableau contrasté. Dans le monde développé, les rendements obligataires ont poursuivi leur chute vers des plus bas historiques. Les rendements des bons du Trésor américain à dix ans ont reculé en dessous de 1,4%, un record. La courbe des rendements souverains allemands est en territoire négatif jusqu’à 15 ans. Une obligation souveraine suisse arrivant à échéance en 2064 est entrée en territoire négatif la semaine dernière. Selon Fitch, l’encours d’obligations affichant des rendements négatifs représente un montant vertigineux de 11.700 milliards de dollars à fin juin, soit 1.300 milliards de dollars de plus qu’un mois avant.

Cet environnement demeure favorable aux fonds CTA. Ils conservent en effet des positions longues considérables sur les marchés obligataires d’Europe, des Etats-Unis et du Japon. Dans ce contexte, l’indice Lyxor CTA Broad a gagné 2,2% au cours de la première semaine de juillet, après des performances spectaculaires durant la dernière semaine de juin (+4,2%). La stratégie affiche désormais la meilleure performance depuis le début de l’année, à +4,3%, et son positionnement protège contre une éventuelle spirale déflationniste mondiale.

Nous continuons de penser que les fonds CTA présentent des avantages attrayants en termes de diversification de portefeuille.

Les autres stratégies de hedge funds ont également inscrit des gains cette semaine. Elles ont contribué à la progression de 0,6% de l’indice Lyxor Hedge Fund au début du troisième trimestre, après une perte de 1,7% au deuxième trimestre. Il est intéressant de constater que, dans le sillage du Brexit, les hedge funds ont sensiblement réduit leur bêta actions, ce qui est rassurant compte tenu des incertitudes qui entourent à court terme l’impact du Brexit sur l’économie réelle, en particulier en Europe.

Nous continuons de privilégier les stratégies de hedge funds avec une directionnalité de marché limitée. Cela implique une préférence pour les fonds Merger Arbitrage par rapport aux Special Situations dans la sphère Event Driven, une préférence pour les gérants Variable Bias et Market Neutral au sein des stratégies L/S Equity, et une préférence pour les fonds Fixed Income Arbitrage par rapport aux fonds L/S Credit. Nous maintenons par ailleurs la légère surpondération des gérants CTA, du fait de nos scénarios défensifs sur les actifs traditionnels.

Lyxor Research , 22 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés