›  Note 

La collaboration au sein du secteur financier est nécessaire à la réussite de la blockchain dans les marchés des valeurs mobilières

La nouvelle étude du SWIFT Institute examine les impacts et le potentiel de la blockchain pour les règlements de valeurs mobilières.

La nouvelle étude publiée par le SWIFT Institute étudie les applications pratiques des technologies blockchain (ou mutual distributed ledger) sur les marchés des valeurs mobilières.

L’étude intitulée ‘The Impact and Potential of Blockchain on the Securities Transaction Lifecycle’ repose sur des entretiens et des réunions avec des groupes de réflexion impliquant des représentants de 75 organisations du monde des technologies et des traitements post-trade. Préparé par Alistair Milne, de la Loughborough University’s School of Business and Economics, et Michael Mainelli de Z/Yen Group, ce document montre que si la blockchain a bien le potentiel de transformer le secteur, il faudra un engagement considérable en temps et en ressources pour profiter des avantages de cette technologie, ainsi qu’un soutien réglementaire actif pour réformer les procédures métier, ceci avec relativement peu de retours sur investissement à court terme.

Les mutual distributed ledgers permettent le partage de données convenues et validées, avec un contrôle cryptographique sur l’accès et la mise à jour des droits. Leur application pourrait réduire de manière substantielle les coûts annuels de plus de 40 milliards de dollars liés aux procédures post-trade dans les transactions mobilières. Cela permettrait également de réduire de manière considérable les coûts et les risques supportés par d’autres activités au sein des services financiers.

Cependant, il y a un risque à générer des attentes irréalistes sur la capacité intrinsèque de la technologie à répondre au besoin sous-jacent de changements des coordonnés des procédures métier entre les institutions et en leur sein.

La principale conclusion de cette recherche est qu’une application totale de la blockchain demandera de repenser de manière substantielle les procédures métier entre les différents acteurs du marché des valeurs mobilières.

M. Mainelli explique « Les services financiers et les médias ont fait beaucoup de déclarations définitives sur le potentiel des mutual distributed ledgers pour réduire considérablement les coûts et les risques, certains suggérant même que cette technologie transformera complètement les transactions du marché financier. Cependant, derrière ce battage médiatique, les praticiens, les décideurs politiques et les observateurs de l’industrie n’ont pas de profonde compréhension de la technologie. La blockchain semble promettre des avancées majeures pour le secteur mais peu de personnes peuvent dire exactement comment ou pourquoi. ».

Next Finance , 6 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note La recherche de rendement, un exercice de plus en plus difficile

Sous l’action des banques centrales, la thématique de la recherche de rendement a été exacerbée ces dernières années, aplatissant les courbes et tirant de plus en plus bas les niveaux de rendement des obligations, parfois jusqu’en territoire négatif. Il faut aujourd’hui prendre de (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés