http://www.next-finance.net/fr
Marchés des Capitaux

La Pokémania fait grimper l’action Nintendo

L’action Nintendo est aussi populaire parmi les clients de Saxo Bank que le nouveau jeu Pokémon Go l’est parmi les amateurs de Pokémon. La croissance de 110% et la forte volatilité font de cette valeur une action très intéressante pour les investisseurs, Nintendo ayant désormais dépassé Apple et Facebook...

L’action Nintendo est aussi populaire parmi les clients de Saxo Bank que le nouveau jeu Pokémon Go l’est parmi les amateurs de Pokémon. La croissance de 110% et la forte volatilité font de cette valeur une action très intéressante pour les investisseurs, Nintendo ayant désormais dépassé Apple et Facebook comme action la plus traitée sur la plateforme Saxo Bank cette semaine.

« L’action ayant augmenté de 110% sur une très courte période de temps, les investisseurs doivent vraiment s’interroger sur le fait que Nintendo puisse justifier une telle hausse de sa valorisation. On pourrait être tenté de dire que l’action Nintendo s’est elle-même retrouvé dans une « réalité augmentée », tout comme le Pokémon dans le jeu », déclare Peter Garnry, Responsable de la Stratégie Actions chez Saxo Bank.

« Nous avons observé cette semaine que Nintendo a été l’action la plus traitée sur la plateforme de Saxo Bank et que de nombreux clients ont bénéficié de la hausse de sa valeur. Cependant, nous croyons que l’action a atteint son plus haut et que les investisseurs doivent désormais se montrer prudents », commente Peter Garnry.

Peter Garnry reporte qu’un joueur actif sur Pokemon GO rapporte en moyenne 0.25 US$ par jour. C’est 0.50 US$ de plus que le précédent record de 0.20 USD qui avait été atteint par King Digital avec Candy Crush.

« Imaginons que Pokemon Go atteigne un milliard d’utilisateurs actifs et que le revenu net moyen par jour par utilisateur actif s’élève à 0.50$, cela ne justifie pas la valorisation actuelle. Nintendo doit trouver des sources de revenus afin de convertir le trafic sur le réseau mobile, avant que l’équation ne soit impossible. Le potentiel de placement publicitaire et de monétisation similaire est grand mais la valeur de telles initiatives est extrêmement incertaine. » déclare Peter Garnry.

Peter Garnry , 25 juillet

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés