La Famille Duval annonce avoir déjà réalisé 3 millions d’euros d’investissements dans des startups.

Le Groupe Duval a développé une approche entrepreneuriale du financement de l’innovation, notamment dans le domaine du digital, qui lui paraît essentielle à l’heure où la digitalisation de ses métiers n’a cessé de se révéler croissante.

Dans le cadre de sa stratégie d’innovation, le Groupe Duval a tissé des liens avec des start-up dirigées par des entrepreneurs innovants qu’il soutient.

Le Groupe Duval a développé une approche entrepreneuriale du financement de l’innovation, notamment dans le domaine du digital, qui lui paraît essentielle à l’heure où la digitalisation de ses métiers n’a cessé de se révéler croissante.

La stratégie du Groupe Duval est fondée sur une vision de long terme qui le démarque des Fonds d’investissements traditionnels.

Le Groupe aspire à contribuer à créer en France l’écosystème le plus favorable possible au développement de nos pépites entrepreneuriales.

« Notre Groupe, depuis 2014, a fait le choix d’une stratégie fondée sur l’innovation. Jamais notre environnement concurrentiel n’a évolué aussi vite. Dans le même temps, jamais autant de start-up ne se sont créées en France. Nous ne pouvions pas rester en marge de cette dynamique. Nos investissements révèlent notre engagement autour des thématiques digitales et s’inscrivent dans la continuité de la stratégie de transformation digitale et d’innovation de notre Groupe. Elles permettent également à notre groupe d’accélérer sa capacité d’innovation sur l’ensemble de ses métiers en se positionnant au plus près de ces entrepreneurs innovants. » précise Pauline Duval, Directrice Générale du Groupe Duval.

Quelques exemples d’investissements récents :

  • Lydia, l’application de paiement préférée des français : aujourd’hui, nous sommes encore obligés d’utiliser différents moyens de paiements selon les situations : des espèces à la boulangerie, un chèque chez le médecin, la carte bancaire pour les achats en ligne, un virement pour rembourser un ami… Ce n’est pas pratique et c’est souvent frustrant. Qu’est-ce qui nous empêche d’avoir un mode de paiement unique, simple et universel, qui nous permette de tout payer quelle que soit la situation ? Rien ne justifie qu’à l’époque d’Internet, des smartphones et du « cloud  », nous devions encore payer avec des pièces en métal et des chèques en papier. C’est dans cette optique que Lydia a été créée en 2013. L’objectif : pouvoir tout payer de façon simple, rapide et sécurisée avec quelque chose que l’on a toujours sur soi : son téléphone.
  • Nightswapping, cet « échange de nuits » est un système de troc de nuits entre particuliers qui réduit considérablement le budget des vacances (environ 66 % !). Nightswapping, comment ça marche ? Le principe est simple : en accueillant un vacancier chez soi, on gagne un «  quota de nuits » que l’on peut ensuite utiliser pour partir en vacances chez un autre particulier.
  • SmartAngels finance des jeunes entreprises sans intermédiaires bancaires. Cette plateforme a déjà financé près de 50 entreprises pour un montant total de plus de 25 millions d’euros auprès de plus de 25 000 investisseurs, particuliers comme professionnels.

Next Finance , 14 octobre

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés