›  News 

Klépierre place avec succès 600 millions d’euros d’obligations à 1,25%

Klépierre annonce avoir placé ce jour 600 millions d’euros d’obligations à 15 ans, à échéance 29 septembre 2031. La marge a été fixée à 60 points de base au-dessus du taux de swap ce qui porte le coupon à 1,25%. Sursouscrit trois fois, cet emprunt obligataire a été placé rapidement...

Klépierre annonce avoir placé ce jour 600 millions d’euros d’obligations à 15 ans, à échéance 29 septembre 2031. La marge a été fixée à 60 points de base au-dessus du taux de swap ce qui porte le coupon à 1,25%. Sursouscrit trois fois, cet emprunt obligataire a été placé rapidement auprès d’investisseurs internationaux long terme, de grande qualité. Les investisseurs français, allemands et britanniques représentent 73% de l’allocation du livre d’ordre.

Le coupon payé par cette obligation est historiquement le plus bas atteint pour une obligation en euros de maturité longue (15 ans et plus) dans le secteur immobilier, illustrant dans un environnement de marché favorable, la qualité du crédit du Groupe et la solidité de son business model.

Barclays, CA-CIB, Citibank, Goldman Sachs, JP Morgan et la Société Générale ont agi en tant que teneurs de livre actifs sur cette émission.

Le même jour, Klépierre a lancé une offre de rachat en numéraire sur deux obligations existantes :

  • une obligation de 500 millions d’euros émise par Klépierre SA à échéance septembre 2019 et offrant un coupon de 2,75% (FR0011321405) ;
  • une obligation de 500 millions d’euros émise par Corio N.V. à échéance février 2021 et offrant un coupon de 3,25% (XS0896119384) ;

La clôture de l’offre de rachat sur ces deux obligations est prévue pour le 26 septembre 2016. JP Morgan, RBS et la Société Générale agissent en tant que teneurs de livre actifs sur offre de rachat.

Ces transactions servent la stratégie de financement du Groupe, visant à la fois à réduire ses coûts tout en allongeant la durée moyenne de son endettement. A conditions de marché inchangées, le coût de l’endettement net devrait baisser pour s’établir en dessous de 2% d’ici 2017.

Next Finance , 20 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés