›  News 

Japon : la croissance surprend à la hausse au premier trimestre

Alors que les chiffres de production industrielle laissaient craindre une deuxième contraction consécutive de l’activité et donc une récession technique, le produit intérieur brut s’est finalement accru de 1,7% en rythme annualisé contre un consensus à +0,3%...

Alors que les chiffres de production industrielle laissaient craindre une deuxième contraction consécutive de l’activité et donc une récession technique, le produit intérieur brut s’est finalement accru de 1,7% en rythme annualisé contre un consensus à +0,3%. S’il faut prendre cette première estimation avec prudence compte tenu de l’ampleur des révisions qui peuvent avoir lieu lors de la deuxième estimation qui intègre davantage de données sur l’investissement, l’essentiel de la surprise à la hausse provient de la consommation des ménages.

Selon l’équipe Macroéconomique de Lazard Frères Gestion, cette bonne surprise a mis le doute sur l’éventualité de nouvelles mesures de soutien budgétaire et réduit pour certains la probabilité d’un report de l’augmentation de la TVA prévue pour avril 2017. La bonne tenue de la consommation pourrait se poursuivre au vu de l’évolution récente des salaires, qui accélèrent progressivement. Néanmoins, le gouvernement va sans doute vouloir pérenniser ce mouvement. À court terme, le tremblement de terre du 14 avril risque de peser sur l’activité dans le secteur industriel mais les mesures de reconstruction permettront de compenser partiellement, quoi que sans doute un peu plus tard. On pourrait donc observer un ralentissement au 2 ème trimestre suivi d’une réaccélération plus notable.

Next Finance , 26 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Les flux du marché des ETF européens Smart Beta sont restés soutenus au troisième trimestre 2016

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) ont atteint 6,5 milliards d’euros depuis le début de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 39% par rapport à la fin de l’année 2015 et se monte à 25,3 milliards EUR, avec un effet marché significatif (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés