›  Opinion 

Japon : Un pays encore trop exotique pour les investisseurs

Procéder à une revue globale des actions japonaises en 2016 n’aurait pas de sens car l’année a été scindée en deux parties distinctes. Il y a d’abord eu la période comprise entre le début de l’année et - environ - juillet, durant laquelle les valeurs financières ont largement sous-performé...

Procéder à une revue globale des actions japonaises en 2016 n’aurait pas de sens car l’année a été scindée en deux parties distinctes. Il y a d’abord eu la période comprise entre le début de l’année et - environ - juillet, durant laquelle les valeurs financières ont largement sous-performé, phénomène amplifié par la politique de taux d’intérêt négatifs de la Banque du Japon. Le marché avait alors récompensé les valeurs dont les trajectoires de croissance sont visibles et qui sont soutenues par des modèles économiques spécifiques.

Puis, il y a eu la tendance brusquement amorcée durant l’été et amplifiée par l’élection américaine, à savoir le rebond des valeurs financières et la réallocation sectorielle correspondante, les investisseurs ayant pris conscience que la normalisation de la courbe des taux d’intérêt serait au moins source de croissance pro forma pour les banques et les compagnies d’assurance, dont les multiples avaient touché des plus-bas sur plusieurs dizaines d’années.

Principal partenaire commercial du Japon, les Etats-Unis semblent sur le point d’opérer un changement de cap radical en 2017.

Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, a cependant été le premier dirigeant à rencontrer Donald Trump et les intérêts communs des deux pays pourraient l’emporter sur leurs divergences : priorité à l’entreprise, prudence à l’égard de la Chine et acceptation d’un ajustement du taux de change sur fond de normalisation des taux d’intérêt américains. Le Japon est l’un des pays qui affichent la plus grande stabilité politique depuis la guerre et offre une continuité politique devenue rare dans les pays développés. En 2017, il célèbrera l’anniversaire de sa politique de taux d’intérêt négatifs, et si les taux d’intérêt se maintiennent à leur niveau actuel, nous devrions observer une nette dépréciation du yen contre le dollar et une nouvelle diminution de l’impact de la hausse de la TVA, tout au moins en comparaison annuelle. Pour Comgest, il est essentiel que la politique n’entrave pas le développement des entreprises.

Le Japon reste un marché très mal compris et insuffisamment couvert, précisément en raison de deux décennies de maigres performances. Notre style, axé sur la qualité et la croissance, devrait nous permettre de continuer à identifier des idées susceptibles de surperformer, même à l’échelle mondiale.

Il pourra s’agir de sociétés dotées d’une technologie mondiale ou de marques domiciliées au Japon mais qui génèrent l’essentiel de leur croissance à l’étranger comme Keyence, ou encore de sociétés liées à certains vecteurs de changement spécifiques au sein de l’économie domestique qui n’ont pas encore été remarquées par les outsiders, comme Hoshizaki dans l’équipement de restauration.

Parmi d’autres exemples illustrant la récente dynamique de croissance de nos positions, Relo Holdings, grand fournisseur de systèmes de gestion d’avantages d’entreprise, a confirmé la stabilité de sa croissance dans l’externalisation de la gestion de logements d’entreprise, de biens en location et de systèmes de prestations, y compris par l’intégration de sociétés rachetées. Start Today, grand acteur de l’habillement en ligne, a annoncé une croissance du bénéfice opérationnel de 70% en g.a. entre juillet et septembre. L’enrichissement de son portefeuille de marques et l’amélioration du CA par client semblent avoir stimulé sa croissance.

Richard Kaye , 3 février

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Smart Beta et psychologie

En français, l’expression « Smart Beta » sonne comme un oxymore. Que pourrait-il y avoir de smart à appliquer toujours la même stratégie, alors que les marchés sont versatiles ? Un gérant, avec sa capacité à analyser l’évolution du contexte de marché, devrait bien réussir à faire mieux (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés