Iron Mountain finalise l’acquisition de Recall

Ce rachat promet d’étendre la présence et les capacités mondiales de la société, de faciliter son ouverture à de nouveaux marchés et d’améliorer ses prestations de services

Iron Mountain Incorporated, le leader mondial des services de conservation et de gestion de l’information, annonce avoir finalisé l’acquisition de Recall Holdings Limited, dans le cadre d’une opération boursière évaluée à près de 2 milliards de dollars US. Par ce rachat, Iron Mountain acquiert la totalité des opérations mondiales de Recall, y compris les installations, les véhicules, les salariés et les actifs de la clientèle, à l’exclusion des opérations devant être cédées en vertu d’accords réglementaires aux Etats-Unis, au Canada et en Australie ; le rachat des opérations de Recall au Royaume-Uni demeure soumis à l’examen de conditions réglementaires. De plus, Iron Mountain a nommé les dirigeants de Recall, Neil Chatfield et Wendy Murdock, à son conseil de direction, de façon à ce qu’ils puissent être candidats à l’élection des administrateurs lors de la prochaine assemblée annuelle des actionnaires le 17 juin 2016.

L’intensification des réglementations et des menaces pour la sécurité, ainsi que la nécessité de valoriser les données disponibles font que la gestion de l’information et des actifs gagne en complexité et devient une priorité. Qu’il s’agisse d’archives, de données ou de biens de valeur comme des œuvres d’art, jamais les entreprises quelque soit leur taille, n’ont subi autant de pression en faveur de la protection de leurs actifs les plus stratégiques, qui doivent toutefois demeurer accessibles immédiatement. Elles ont besoin de pouvoir compter sur un partenaire local de confiance, qui leur apporte suffisamment de garanties de sécurité pour protéger ce qui compte le plus à leurs yeux, tout en ayant l’expertise ainsi que les produits et les services pour extraire le maximum de valeur de ces actifs. Et ce partenaire doit aussi pouvoir les accompagner au gré de leur évolution et de leur croissance, de leur ouverture à de nouveaux secteurs ou de leur implantation sur de nouveaux marchés.

« C’est un jalon important pour l’évolution d’Iron Mountain, et nous sommes heureux d’accueillir nos nouveaux collègues de Recall, ainsi que leurs clients et parties prenantes », déclare William L. Meaney, P-DG d’Iron Mountain. « Ce rachat concrétise un peu plus notre vision de la protection des actifs les plus importants de nos clients, par l’extension de nos services et de nos capacités, afin de mieux les accompagner dans le stockage et la gestion de leurs informations. La confiance est un pilier de notre activité, qu’il s’agisse de préserver la valeur stratégique de l’information et des actifs ou de poursuivre le développement de produits et services innovants qui aident nos clients à améliorer les conditions d’accès et de contrôle à ces actifs et à augmenter leur valeur. Nous sommes à présent très bien positionnés pour tenir nos objectifs stratégiques et financiers, en puisant dans les capacités et l’expertise combinées des deux sociétés, avec la volonté d’offrir une expérience supérieure à nos clients du monde entier. »

Next Finance , 10 mai

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés