Ircantec : nouvelle allocation stratégique d’actifs, trajectoire 2°C et désinvestissement charbon

L’Ircantec témoigne de sa forte mobilisation en faveur de sa trajectoire d’investissement, compatible avec le scénario 2°C en adoptant fin 2016 une nouvelle allocation stratégique d’actifs tout en se désengageant des valeurs exposées au charbon...

A l’occasion d’un petit déjeuner presse, l’Ircantec a témoigné de sa forte mobilisation en faveur de sa trajectoire d’investissement, compatible avec le scénario 2°C. En adoptant fin 2016 une nouvelle allocation stratégique d’actifs tout en se désengageant des valeurs exposées au charbon, l’Institution a concrétisé sa démarche d’investisseur responsable engagé. Elle poursuivra cette démarche volontariste en 2017, notamment en matière d’engagement actionnarial.

Une nouvelle allocation stratégique plus diversifiée

Prenant en compte l’évolution de l’environnement économique et financier, notamment le niveau de taux bas et son impact sur les risques futurs, le Conseil d’administration a décidé d’une nouvelle allocation stratégique, reposant sur un univers plus diversifié permettant d’améliorer la stabilité des investissements :

Un renforcement de sa politique d’engagement actionnarial

En 2016, l’Ircantec a renforcé sa politique d’engagement actionnarial en intégrant la prise en compte des enjeux climatiques par les entreprises dans les critères de vote. Elle a ainsi obtenu le prix du meilleur reporting climatique investisseurs en publiant - par anticipation sur la réglementation - son premier reporting climat.

Et un désinvestissement charbon effectif depuis le 4ème trimestre 2016

Enfin, l’Ircantec a décidé le 29 septembre 2016 de se désengager des valeurs exposées au charbon, valeurs incompatibles avec un scénario 2°C. Dès le 4e trimestre 2016, 46 M€ ont été désinvestis, sur 18 valeurs en Europe et à l’international, sur la base de critères d’exclusion précis et rigoureux.

2017, L’Ircantec poursuit sa démarche volontariste

Dans le prolongement des actions d’engagement actionnarial déjà réalisées, comme la demande d’un moratoire illimité sur l’activité pétrolière et gazière dans l’Arctique en haute mer, action menée conjointement avec d’autres institutionnels, l’Ircantec a décidé de se doter en 2017 d’une politique d’engagement structurée. Parallèlement, la mise à jour de la Charte ISR permettra de la rendre plus pertinente et de mieux intégrer les enjeux climatiques dans les investissements.

Next Finance , 10 mars

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie « Smart Beta » et l’investissement à bas carbone

A l’occasion de la COP21 ERI Scientific Beta a présenté une série d’indices bas carbone qui réduisent l’empreinte carbone de l’indice grâce à un filtrage léger des titres ayant une empreinte carbone élevée tout en maintenant une exposition élevée à des primes de risque bien rémunérées et (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés