Glovo réalise une levée de fonds de 5 M€ auprès de plusieurs investisseurs dont Entree Capital

Malgré l’instabilité du marché de la livraison à domicile, les investisseurs continuent de s’y intéresser. La dernière start-up de livraison à la demande à avoir récolté du soutien est l’application d’origine barcelonaise Glovo.

La jeune pousse, forte d’une croissance hebdomadaire de ses commandes de plus de 30 %, propose un service de livraison très vertueux avec le tissu économique local et annonce une levée de fonds de 5 million d’euros en Série A.

Les soutiens ayant pris part à cette levée de fonds sont Antai Venture Builder, Spain’s Seaya Ventures, Entree Capital (l’un des investisseurs historiques de Postmates), Caixa Capital Risk, et Bonsai Venture Capital, ainsi qu’un certain nombre de précédents investisseurs de Glovo.

Oscar Pierre, cofondateur et CEO de Glovo, précise que « le nouveau capital va dans un premier temps être utilisé par la start-up pour consolider sa présence dans les pays dans lesquels nous opérons actuellement - à savoir l’Espagne, l’Italie et la France - puis pour poursuivre le développement de la plateforme. » Il reconnaît également que « la livraison à la demande est un sujet sensible, à cause des marges tirées vers le bas et du challenge logistique auquel la livraison de nourriture chaude est confrontée. Il est plus difficile de gérer l’offre et la demande pendant les pics de commande du déjeuner et du dîner ; à l’inverse, pendant les accalmies, il nous faut garder les coursiers heureux et disponibles. »

Avant d’ajouter : « Les produits non consommables, de type médicaux, pharmaceutiques, ménagers ou produits du quotidien, occupent désormais 50 % des commandes. Un chiffre significatif, puisque les marges sont plus hautes sur ce type de produit et le montant du panier moyen plus élevé. Il y a également un nombre bien plus important de marchands avec qui faire des partenariats. »

Un autre point important à propos de Glovo : Oscar Pierre revendique la rentabilité du service pour chaque livraison, qui ne dépend donc pas d’une moyenne du nombre de livraison par heure et par course pour faire fonctionner le modèle, contrairement à ses concurrents.

Les commandes ne sont pas limitées aux restaurants ou aux commerces partenaires et il n’y a pas de limite basse concernant leur montant.

Les ambassadeurs de Glovo, les « glovers », qui circulent à vélo sont tous assurés. Ils disposent de 3 h de formation complète (dont 1 h dédiée à l’excellence du service client), et sont accompagnés et assistés tout au long de leur collaboration avec la start-up pour toutes les étapes administratives.

Glovo met également tout en œuvre pour qu’il y ait une vraie proximité entre ses ambassadeurs et ceux qui participent au développement de la start-up à l’interne. De plus, ils bénéficient d’une mobilité interne, et peuvent donc travailler dans toutes les villes où Glovo est présent.

Next Finance , 5 octobre

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés