FretLink lève 6 millions d’euros auprès de Daphni, Elaia Partners et Breega Capital

L’entreprise française spécialiste du pilotage et de l’optimisation des flux de transports, a bouclé en Série A un tour de table de 6 millions d’euros pour se développer en France et en Europe

FretLink, la jeune pousse du secteur du transport de marchandises, annonce la clôture d’une levée de fonds, menée par Daphni, Elaia et Breega à hauteur de 6 millions d’euros. FretLink boucle ainsi de loin la plus importante série A de son secteur en Europe.

Créée en 2015, FretLink accompagne plusieurs centaines d’industriels de toute taille dans la gestion et le pilotage de leurs opérations de transport, en mettant à leur disposition son expertise métier dans l’optimisation des flux, un outil technologique intuitif et un accès à un réseau dense de transporteurs assurant eux-mêmes un service de qualité.

Fort de cette première levée de fonds conséquente, FretLink a l’ambition de se développer en France et en Europe, en continuant d’améliorer son offre de services, en intégrant de nouveaux talents et en développant sa présence à travers un maillage régional.

Transports de marchandises : une problématique de transparence

C’est en constatant la problématique d’opacité du transport de marchandises, à savoir peu de visibilité sur les prix, l’identité et la fiabilité des prestataires et sur le suivi des opérations que FretLink a pensé sa solution. Aujourd’hui forte d’un réseau de 2500 transporteurs préalablement sélectionnés selon les critères d’exigence de ses experts transport - soit quelques 60 000 camions prêts à embarquer du fret - FretLink propose aux expéditeurs européens d’organiser leur transport et de suivre leur acheminement en toute transparence. Une promesse, permettre aux chargeurs de piloter leurs flux grâce à des solutions de transport fiables et une logique d’optimisation permise par la centralisation de l’information, et aux transporteurs de restaurer leurs marges en trouvant du fret qualifié avec un accès direct au marché.

Une équipe d’experts du secteur

FretLink a la particularité d’être dirigée et gérée par des professionnels des secteurs transport et IT.

Paul Guillemin, son PDG et co-fondateur, a développé pendant des années des logiciels TMS aux côtés d’Antoine Le Squeren, Directeur produit, économiste de formation, tandis que Didier Duval, à l’origine d’un réseau de distribution en France et en Europe et professionnel reconnu, les a rejoints pour fonder la société et y apporter son expertise transport à travers le développement du bureau d’étude et de la cellule d’exploitation de FretLink. Ils ont rapidement été rejoints par Frédéric Menou, précédemment Directeur Technique de Capitaine Train, devenu Trainline.

« Un camion sur quatre en Europe roule à vide ! » explique Paul Guillemin. « Que ce soit pour être plus respectueux de l’environnement, mais aussi plus productif, il nous a semblé nécessaire de développer une solution, à la fois technologique et humaine, pour adresser cette problématique. En effet, malgré des solutions déjà mises en œuvre par les chargeurs, et d’autres côté transporteurs (TMS et bourses de fret), aucune ne semble avoir adressé de façon globale les enjeux du secteur. Nous sommes fiers d’avoir réussi à convaincre et réunir nos équipes, transporteurs partenaires et clients autour de ce projet. »

Next Finance , 12 avril

tags

|

|

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés