AVIVA Advertisement AVIVA

Fin des renégociations : moins de 5 % des demandes en mai

Alors que les taux de crédit n’ont que faiblement augmenté, les demandes de renégociations de prêt ont fortement chuté depuis début avril pour représenter actuellement moins de 5 % des dossiers de prêts.

Pour autant les derniers emprunteurs à ne pas encore avoir renégocié leur prêt ont encore probablement intérêt à le faire ! Vousfinancer, réseau de 155 agences de courtage en crédit immobilier, conseille les retardataires…

Une forte baisse des demandes de renégociations depuis début avril

Sous l’effet de la légère remontée des taux de crédit, passés de 1,40 % à 1,70 % en moyenne sur 20 ans depuis novembre 2016, les demandes de renégociations de prêt ont fortement chuté pour représenter actuellement seulement 5 % des dossiers de crédit chez Vousfinancer contre 26 % en septembre 2016, au plus fort de la demande ces derniers mois… « La plupart des crédits souscrits ces dernières années qui pouvaient être renégociés l’ont déjà été, et pour les plus anciens, il reste souvent trop peu de capital à rembourser… En revanche les crédits obtenus début 2016, à un moment où les taux étaient en moyenne à 2,4 % sur 20 ans peuvent encore être rachetés avec la clé des économies substantielles » analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Actuellement on peut emprunter en moyenne à 1,50 % sur 15 ans, 1,70 % sur 20 ans et 1,90 % sur 25 ans. Ainsi, un crédit de 200 000 € sur 20 ans souscrit en janvier 2016 à 2,40 % et renégocié actuellement à 1,60 % sur 18 ans permet d’économiser 48 € par mois et 10 700 € au total.

Mais une croissance globale de l’activité en 2017 : + 47 % par rapport à 2016…

Pour autant, même si la part des renégociations diminue fortement, l’activité sur les acquisitions de logement reste soutenue tant pour l’achat de résidence principale, que pour des investissements locatifs. Ainsi le nombre de dossiers de crédits traités est en hausse de 47 % sur les 5 premiers mois de l’année par rapport à 2016, et ce malgré le contexte de remontée des taux. « Nous n’avons pas réellement constaté d’effet d’attentisme lié à l’élection présidentielle. La hausse des taux, bien que faible, a contribué a déclenché les actes d’achat de ceux qui avaient un projet immobilier dans un contexte où tous les voyants restent au vert. La prorogation annoncée par le nouveau gouvernement tant du prêt à taux zéro que du dispositif Pinel est une très bonne nouvelle qui devrait permettre le maintien du dynamisme actuel du marché immobilier dans les prochains mois » conclut Jérôme Robin, président de Vousfinancer.

Les conseils de Vousfinancer pour ceux qui n’ont pas encore renégocié leur prêt

  • Mettre en concurrence les banques car les taux varient fortement d’une banque à l’autre selon les profils.
  • Bien préparer son dossier car la banque demandera les 3 derniers relevés de compte, 3 derniers bulletins de paie et un questionnaire médical comme lors de la souscription d’un premier crédit…
  • Avoir conscience des frais avec des pénalités de remboursement anticipé qui devront être versées à l’ancienne banque (6 mois d’intérêts plafonnés à 3 % du capital restant dû), frais de dossier et frais de garantie pour le nouveau prêt (entre 1,2 et 2 % du montant emprunté). Ces frais peuvent, sous conditions, être réintégrés dans le nouveau prêt.
  • Faire le choix si possible de diminuer la durée restante de son prêt en conservant la même mensualité car l’économie générée sera plus importante grâce à un taux plus faible sur une durée plus courte et un amortissement du crédit plus rapide.
  • En profiter pour trouver une assurance de prêt mieux adaptée et/ou plus compétitive et maximiser ainsi les économies générées par l’opération de renégociation
  • Prévoir de conserver son bien – et donc son crédit - encore 2 ans minimum car lors d’un rachat, on repart en début de prêt avec, par conséquent, un amortissement plus lent les premières années…

Next Finance , 31 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés