Evolution des taux au mois d’Avril 2016

Certaines banques ont réajusté leur barème de taux pour ne pas décrocher par rapport à la concurrence mais, globalement, il y a eu peu d’évolution au mois d’avril concernant les taux des crédits immobiliers aux particuliers. Ils sont toujours très bas, même exceptionnellement bas !

L’OAT 10 ans se stabilise à 0,43% en date du 01/04/16 ce qui signifie que les banques françaises empruntent à des taux avantageux. Dans ce contexte, les banques, encouragées par la Banque Centrale Européenne (BCE), prêtent aux particuliers à des taux très faibles.

Les niveaux actuels des conditions de crédit (taux bas + durées longues) permettent à de nombreux ménages de rentrer sur le marché de l’accession. A cela s’ajoute l’avantage du Prêt à Taux Zéro, toutefois conditionné dans l’ancien, à la réalisation de travaux dont le montant est de l’ordre de 25 % du coût global du projet immobilier.

La volonté des établissements de crédit de soutenir les marchés immobiliers et, notamment, ceux de la primo accession ne se dément pas. Au mois de mars, 52 % des prêts ont servi à financer la résidence principale dont 32% étant des primo-accédants.

Ce mois-ci, les particuliers ayant un apport personnel de 10% et de revenus confortables obtiennent des taux très intéressants :

7 ans : 0,77%

15 ans : 1,35%

20 ans : 1,50%

25 ans : 1,90%

Rien ne semble prévoir dans un avenir proche, l’arrivée d’une remontée des taux. Le 2e trimestre 2016 est une période propice pour contracter un emprunt mais aussi pour renégocier ou demander le rachat de son crédit immobilier.

Sachez qu’en renégociant votre crédit immobilier via une autre banque, vous pouvez bénéficier de la loi Hamon, cette loi vous permet de choisir librement l’assurance de prêt la moins onéreuse.

Le meilleur taux ne signifie pas la meilleure offre. Il y a d’autres éléments essentiels à prendre en compte comme le coût global de l’assurance emprunteur, le coût de la garantie, le montant des frais de dossier, la possibilité de moduler les échéances de prêt, l’absence de pénalités en cas de remboursement anticipé,... Pour optimiser au mieux son offre de prêt, rien de mieux que de faire appel à un courtier !

CREDIXIA , 6 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés