Éclairage d’Athena Advisers sur le regain d’attractivité de Paris

Athena Advisers, bureau de conseil en investissements et de commercialisation de biens immobiliers de prestige, renforce sa présence en France avec l’ouverture de ses nouveaux locaux parisiens.

A l’occasion de l’ouverture de son bureau parisien, Athena Advisers apporte un éclairage sur le regain d’attractivité de la capitale française

Athena Advisers, bureau de conseil en investissements et de commercialisation de biens immobiliers de prestige, renforce sa présence en France avec l’ouverture de ses nouveaux locaux parisiens.

Présent dans plus de 20 pays et disposant de bureaux au sein de destinations clés telles Londres ou Lisbonne, Athena Advisers est aujourd’hui considéré comme un acteur incontournable sur le marché international de l’investissement immobilier haut de gamme. Jusqu’alors présent en France dans les Alpes et le sud, l’ouverture d’un bureau parisien est synonyme d’une nouvelle étape dans son développement et traduit la volonté de ses dirigeants de renforcer le service client par davantage de proximité. Cette ouverture permettra d’élargir l’offre sur ce marché à fort potentiel sur lequel sont d’ores et déjà proposés à la vente 10 programmes immobiliers neufs et 12 biens à la revente dans les arrondissements les plus prisés de Paris.

L’INDEFECTIBLE MARCHE PARISIEN

Qu’il s’agisse des affaires, de la qualité de vie, de l’hospitalité ou du tourisme, la capitale française soigne sa réputation et retrouve une réelle attractivité auprès des investisseurs français et étrangers. Conjuguant forte démographie, dynamisme économique, zones urbaines en croissance et cadre de vie agréable, la ville lumière répond parfaitement aux exigences d’une stratégie d’investissement à long terme grâce à son potentiel d’actifs à risque limité.

UN REGAIN D’INTERÊT MANIFESTE DE LA PART DES INVESTISSEURS

Cela étant, on revient de loin ! Le marché parisien a connu de nombreux bouleversements ces dernières années. En 2012, la taxe de 75% mise en place sur les revenus individuels supérieurs à 1000 000€ par an a fortement entamé la confiance des investisseurs français et étrangers. Début 2015, cette taxe a été supprimée et, aidé par la baisse des prix des propriétés occasionnée par la crise économique et la faiblesse de l’euro face à des monnaies internationales telles que le dollar, le marché a connu un regain d’intérêt auprès de l’élite économique.

Une attractivité qui devrait se confirmer : d’après une étude récente (MeilleursAgents.com) qui analyse la santé démographique, la dynamique de l’emploi et les projets d’amélioration du cadre de vie et des infrastructures des principales villes françaises, les perspectives de plus-values d’un investissement parisien devrait avoisiner les +10 à 20% dans les 15 années à venir.

LA BAISSE DES TAUX, PUISSANT MOTEUR DE RELANCE DE L’IMMOBILIER

La poursuite de la baisse des taux d’emprunt historique qu’on observe actuellement en France n’est pas étrangère à ce nouvel engouement pour les investissements immobiliers sur le marché français et plus spécifiquement, à Paris. Il n’a jamais été aussi intéressant d’emprunter : le taux moyen à 20 ans étant de 1,8% alors qu’il s’élevait à 2,6% en 2015 et à 4,3% en juillet 2011. On observe donc une baisse considérable de ce taux de 2,5% sur 5 ans, générant une augmentation de 25% du pouvoir d’achat immobilier.

Cette baisse historique est un des principaux facteurs de la bonne santé de l’immobilier dans les différentes villes de France et à Paris, les prix dans l’ancien augmentant sans exploser. En effet, le faible nombre de constructions dans Paris intra-muros engendre une augmentation certaine des prix. Clément Felisa, Directeur du bureau parisien, souligne : « Paris reste stable en ce qui concerne les nouveaux développements : seulement 600 unités environ sont construites tous les ans sur l’ensemble des 20 arrondissements, à Londres par exemple, ce nombre est supérieur à 20 000 ». La plupart des vendeurs sont ainsi assurés de réaliser une plus-value à la revente de leur bien.

BREXIT, QUEL IMPACT ?

Il y a encore peu de recul sur les conséquences engendrées par la sortie du Royaume-Uni de l’Europe, mais il semblerait que depuis l’annonce du Brexit, les investisseurs étrangers se détournent de Londres en faveur d’autres capitales européennes telles que Paris. Si la tendance se confirme, la demande augmentant à Paris, les prix immobiliers devraient suivre le même cours dans les années à venir, assurant de bonnes perspectives de plus-values immobilières dans le neuf comme dans l’ancien.

De quoi dynamiser encore plus le marché parisien, d’autant plus que depuis 2015 s’y est développé une clientèle étrangère de plus en plus fortunée, majoritairement d’origine chinoise, singapourienne, indonésienne mais aussi malaysienne attitrée par l’art de vivre à la française et la qualité de la pierre.

Next Finance , 17 octobre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés