›  News 

ETF Securities convertit le premier ETF européen sur le secteur de la robotique en un ETF adossé à des actifs physiques

ETF Securities convertit le premier ETF européen sur le secteur mondial de la robotique et de l’automatisation en un ETF adossé à des actifs physiques et réduit le TFE...

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Ce changement répond à l’appétit des investisseurs pour des expositions adossées aux actifs physiques du secteur de la robotique et de l’automatisation

En réponse à la demande des investisseurs, ETF Securities, l’un des principaux émetteurs indépendants de produits indiciels cotés (ETP) spécialisés au monde, a annoncé que son fonds ROBO Global® Robotics and Automation GO UCITS ETF (ROBO) sera adossé à des actifs physiques [1] à compter du 16 septembre.

Ce changement permet également à ETF Securities de réduire le TFE de 95 à 80 points de base sur ce produit, le premier ETF européen à offrir une exposition mondiale au secteur en plein essor de la robotique et de l’automatisation.

Howie Li, Co-Directeur de Canvas, ETF Securities, explique : « Le fonds ROBO Global® Robotics and Automation est désormais bien implanté, avec environ 80 millions de dollars [2] d’actifs sous gestion depuis son introduction en bourse il y a près de deux ans. En adossant ce fonds à des actifs physiques et en réduisant le TFE, nous répondons à la demande des investisseurs qui souhaitent que ce thème d’investissement de plus en plus important soit accessible à un plus large éventail d’investisseurs européens. »

« Le monde se trouve à l’aube d’une ère économique nouvelle marquée par de profonds changements, avec l’adoption croissante de technologies sophistiquées dans les domaines de la robotique et de l’automatisation qui touchent tous les secteurs industriels et tous les aspects de la vie quotidienne. ROBO, que nous avons développé avec ROBO Global®, leader reconnu en matière de solutions d’investissement dans le secteur de la robotique et de l’automatisation, offre aux investisseurs un accès à la fois simple, liquide, à risques pondérés et rentable à ce secteur en plein essor. Ce passage à la réplication physique associé à la réduction des coûts devraient attiser davantage l’intérêt des investisseurs en faveur de ce secteur. »

Next Finance , 7 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Les ETP « adossés aux actifs physiques », ou désignés parfois comme « répliqués physiquement », achètent les positions sous-jacentes. Les ETF synthétiques, quant à eux, s’exposent aux classes d’actifs au moyen de swaps et de garanties, ce qui peut donner lieu à des coûts plus élevés.

[2] Encours sous gestion au 30 août 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés