AVIVA Advertisement AVIVA

Des profils emprunteurs stables malgré la hausse des taux de crédit immobilier

Portés par le PTZ dans le neuf et dans l’ancien et des prix de l’immobilier qui commencent seulement à repartir à la hausse, les primo-accédants ne subissent pas encore de façon marquée la remontée des taux. Il continue de représenter près de la moitié de la clientèle de Cafpi (47%).

Portés par le PTZ dans le neuf et dans l’ancien et des prix de l’immobilier qui commencent seulement à repartir à la hausse, les primo-accédants ne subissent pas encore de façon marquée la remontée des taux. Il continue de représenter près de la moitié de la clientèle de Cafpi (47%).

Profitant toujours des opportunités créées par les taux historiquement bas, les prix toujours attractifs, le PTZ disponible aussi bien dans le neuf que dans l’ancien, les primo-accédants continuent de représenter la moitié des emprunteurs faisant appel à Cafpi. La hausse des taux n’a pas impacté leur pouvoir d’achat immobilier, même si l’effort qu’ils consentent pour accéder à la propriété et légèrement plus important.

Primo accédants

Chez les primo-accédants, les montants empruntés sont en hausse avec une durée stable par rapport au mois dernier : 197 245 € sur 234 mois, contre 195 896 € sur 235 mois en décembre. Malgré cela, leur effort s’est accru, puisque leur acquisition représente 4,84 années de revenus contre 4,46 ans le mois dernier.

Accédants

Les accédants, de leur côté, empruntent moins et sur la même durée que le mois dernier : 190 995 € sur 187 mois contre 192 956 € sur 187 mois en décembre. Leur effort stagne. Il représente 4,63 années de revenus contre 4,64 avant.

Next Finance , 22 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés