AVIVA Advertisement AVIVA

Des primo-accédants en force, mais avec un pouvoir d’achat qui s’érode

Si les primo accédants sont de retour, leur pouvoir d’achat immobilier semble en berne. Alors qu’ils empruntaient 208 150 € sur 236 mois en juillet, leur montant moyen d’emprunt tombe à 197 526 € sur 238 mois en août. Leur effort consenti pour emprunter tombe à 4,37 années de revenus contre 4,76 années le mois précédent...

À partir des prêts signés en août, Cafpi analyse le profil de sa clientèle. Le retour des primo-accédants est définitivement acté, ils représentaient en août 56 % sa clientèle. « Si cette proportion est une bonne nouvelle, il est pourtant inquiétant de constater que, de mois en mois, les primo-accédants empruntent moins et sur de plus longues durées », précise Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi. « Une telle situation ne sera pas tenable longtemps. »

Primo accédants

Si les primo accédants sont de retour, leur pouvoir d’achat immobilier semble en berne. Alors qu’ils empruntaient 208 150 € sur 236 mois en juillet, leur montant moyen d’emprunt tombe à 197 526 € sur 238 mois en août. Leur effort consenti pour emprunter tombe à 4,37 années de revenus contre 4,76 années le mois précédent, signe que les populations les plus modestes disparaissent de la clientèle de primo-accédants.

Accédants

De leur côté, les accédants connaissent une situation analogue, mais dans une moindre mesure. Ils ont emprunté en moyenne 213 731 € sur 195 mois en août contre 214 254 € sur 191 mois en juillet, avec pour conséquence une hausse de leur effort, à 4,97 années de revenus, contre 4,77 il y a un mois.

CAFPI , 26 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés