AVIVA Advertisement AVIVA

Cinq arguments en faveur des valeurs technologiques

Les progrès technologiques annoncent une ère nouvelle dans notre manière de vivre, de travailler et d’interagir les uns avec les autres. Selon Columbia Threadneedle Investments, cinq tendances clés expliquent pourquoi les investisseurs devraient envisager d’acquérir des actions technologiques.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le secteur technologique mondial est au centre de toutes les attentions. Les avancées technologiques dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, la robotique, l’Internet des objets, les véhicules autonomes, l’impression 3D, la nanotechnologie, la biotechnologie, la science des matériaux, le stockage de l’énergie et l’informatique quantique nous ouvrent les portes d’une ère nouvelle. Ces technologies altèrent notre mode de vie et notre façon de travailler et d’interagir.

Certaines des valorisations des titres de très grandes capitalisations américaines intègrent déjà de nombreuses années de croissance soutenue. Pourtant, d’autres entreprises bien positionnées pour tirer parti de la révolution technologique affichent des valorisations plus raisonnables. Parmi elles figurent les moyennes capitalisations qui fabriquent des composants dans la chaîne d’approvisionnement du secteur. Wall Street boude généralement nombre de ces sociétés, malgré la pérennité de leur croissance bénéficiaire.

Voici cinq tendances qui expliquent pourquoi les investisseurs asiatiques ont tout intérêt à détenir des valeurs technologiques au sein de leurs portefeuilles :

1. Essor de l’informatique en nuage

A mesure de la progression exponentielle du streaming et du commerce électronique, les grands centres de données en nuage conçus pour les accueillir doivent continuer à renforcer leur capacité et maintenir un niveau de sécurité élevé. Les centres de données nécessitent d’importants espaces de stockage, ce qui implique de nombreux disques SSD. S’ils remplacent les disques classiques, ils doivent eux aussi être renouvelés fréquemment, car leur contenu ne peut être écrasé et remplacé qu’un certain nombre de fois avant qu’ils ne perdent en fiabilité.

2. Consolidation des semiconducteurs

La vague de fusions et acquisitions dans le secteur de la fabrication de semi-conducteurs a accru la rentabilité des entreprises, un phénomène semblable à celui de la consolidation qui a affecté l’industrie des compagnies aériennes. De plus, le rythme mentionné dans la loi de Moore – qui prédit que le nombre de transistors dans un circuit intégré dense double tous les deux ans – ralentit. Cela signifie que les puces à la pointe de la technologie ne deviennent plus meilleur marché. Au contraire, elles sont souvent de plus en plus onéreuses. Il s’agit d’une nouvelle dynamique industrielle, hautement favorable au segment des semiconducteurs. Dans le sillage de cette mutation, Samsung Electronics semble avoir changé de philosophie de gestion et se concentre désormais davantagesur le profit que sur sa part de marché ou l’éviction de ses concurrents.

Parier sur l’informatique en nuage, l’Internet des objets et autres tendances par le biais de titres de fabricants de semi-conducteurs est source de meilleures opportunités que les secteurs des logiciels et d’Internet.

3. Smartphones de plus en plus chers

Les smartphones risquent bien de devenir ennuyeux. Pourtant, bien que les ventes ralentissent, le téléphone portable moyen devient plus onéreux, de sorte que la valeur en dollars des puces qui le composent continue de progresser. Les téléphones ont plus de mémoire, des capacités accrues en termes de wi-fi ou proposent des composants biométriques ou de la détection 3D. Tous ces contenus ne s’épuisent aucunement, même si les volumes unitaires ne progressent pas énormément. Ces tendances sont positives.

4. Montée en puissance de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique

Pensez à l’intelligence artificielle, à l’apprentissage automatique et surtout à l’informatique en nuage. Toutes ces technologies nécessitent une mémoire bon marché, en quantités considérables. Observez encore les systèmes avancés d’assistance au conducteur pour voitures – certains de ces véhicules disposent de 24 gigaoctets de DRAM (mémoire vive dynamique).

5. Fiabilité des bénéfices

La demande croissante en technologies se répercute sur les bénéfices des entreprises. Ces derniers progressent et, récemment, rares sont les entreprises dont les prévisions trimestrielles ont déçu. La plupart des segments du secteur affichent des fondamentaux solides, y compris les logiciels, les semi-conducteurs et plus particulièrement les valeurs liées à Internet. Il n’en reste pas moins que toutes les valeurs technologiques ne sont pas vouées au succès.

Plusieurs sociétés technologiques plus anciennes subissent un repli des ventes, tandis que certaines de leurs consoeurs plus récentes s’échangent à des niveaux de valorisation élevés et usent toute leur trésorerie dans le cadre de modèles économiques surannés. Il s’agit d’être sélectif.

Dans l’ensemble, le tableau est plutôt rose pour les valeurs de la technologie. Comme l’a affirmé Paul Wick, gérant de portefeuilles chevronné de la Silicon Valley à la tête des fonds technologiques Columbia Seligman, au cours d’un entretien accordé récemment à un magazine : « Les fondamentaux paraissent être en excellente santé et l’avenir a rarement semblé aussi prometteur. »

Les thèmes qui révolutionneront notre mode de vie, tels que l’intelligence artificielle, les véhicules autonomes et l’informatique en nuage, devraient générer d’importants rendements d’investissement dans nombre de ces entreprises.

Columbia Threadneedle Investments , 5 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Marchés actions : Etre moutonnier en bourse peut s’avérer être une stratégie payante !

Etre moutonnier en bourse est rarement considéré comme une qualité... même s’il est aujourd’hui avéré que les actions qui ont obtenu de bonnes performances par le passé tendent à surperformer les autres actions sur la période qui suit. Alors, comment tirer parti de cette inertie des (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés