›  News 

Brexit : « Union Sacrée » pour soutenir l’attractivité de la Place de Paris

Manuel Valls, Premier Ministre, a souligné que le dialogue doit être poursuivi avec la place de Londres, mais que nous sommes aujourd’hui dans une compétition mondiale. L’objectif est de faire de de Paris la Place leader de l’Europe continentale...

Gérard Mestrallet, Président de Paris EUROPLACE, souligne : « l’importance des Rencontres Financières Internationales de Paris EUROPLACE 2016, marquées cette année par la participation conjointe de Manuel Valls, Premier Ministre, Michel Sapin, Ministre des Finances et des Comptes Publics, Anne Hidalgo, Maire de Paris, Valérie Pecresse, Présidente de la Région Ile-deFrance, et d’Axelle Lemaire, Secrétaire d’Etat chargée du Numérique. Cette participation collective témoigne de l’« Union Sacrée » des pouvoirs publics, des autorités locales et de l’industrie financière pour renforcer l’attractivité de la Place de Paris. L’objectif est d’accueillir les banques internationales et les fonds d’investissement qui, dans le contexte du Brexit, vont rééquilibrer les activités et leurs implantations dans l’Union Européenne. »

Manuel Valls, Premier Ministre, a souligné que le dialogue doit être poursuivi avec la place de Londres, mais que nous sommes aujourd’hui dans une compétition mondiale. L’objectif est de faire de de Paris la Place leader de l’Europe continentale. Dans l’immédiat, le Premier Ministre a annoncé les premières mesures suivantes à l’adresse des banques et fonds d’investissement internationaux :

  • Mise en place dès la rentrée d’un point d’entrée unique pour toutes les entreprises étrangères souhaitant s’implanter en France. Ce dispositif permettra aux entreprises et particuliers de s’informer facilement, et dans leur langue, sur les dispositifs fiscaux les concernant ;
  • Extension du régime des impatriés de cinq ans à huit ans. La prime d’impatriation sera exonérée de taxe sur les salaires. Une mesure pour tous de ceux qui veulent venir travailler, innover, créer des emplois en France.
  • Baisse de l’impôt sur les sociétés. Suppression dès cette année de la contribution exceptionnelle à l’Impôt sur les Sociétés. Et baisse progressive à 28% du taux normal d’impôt sur les sociétés, confirmant les engagements déjà pris par le Président de la République.

Le Premier Ministre a ainsi déclaré : « Nous apportons, aujourd’hui, des solutions à ces entreprises qui s’interrogent – qui attendent des réponses pour anticiper, préparer l’avenir ».

Paris EUROPLACE se félicite de ces décisions qui correspondent aux souhaits exprimés lors de ses contacts avec les grands investisseurs mondiaux.

François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, a déclaré : « Paris n’est pas le seul centre financier de la zone euro, mais il a tout pour être le meilleur. Ceci dépend de nous, de nous tous. Dès lors, aujourd’hui plus que jamais, le temps est venu pour Paris EUROPLACE d’être au centre de la scène. »

Next Finance , 7 juillet

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News Euronext lance la nouvelle version de son indice Low Carbon 100 Europe®

Euronext, le principal opérateur boursier de la zone euro, annonce un changement majeur de la méthodologie de l’indice Low Carbon 100 Europe® qui révolutionne l’approche méthodologique traditionnelle d’évaluation du niveau d’émission de CO2 d’une (...)

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés