Baromètre du crowdfunding immobilier en France

Les investissements immobiliers représentent une part de plus en plus importante des montants levés dans le crowdfunding depuis début 2014. Plus de 150 projets immobiliers financés, 48M€ collectés, Croissance régulière des montants moyens collectés par projet, 13 plateformes françaises actives dans le crowdfunding immobilier, 22% des projets d’equity crowdfunding concernent l’immobilier...

Anaxago, plateforme d’equity crowdfunding la plus active en France dans l’immobilier, annonce aujourd’hui les résultats de son baromètre semestriel du crowdfunding immobilier en France.

Dans un marché mondial estimé à plus de 3 milliards de dollars en 2015 ($1Md en 2014) animé par 85 plateformes [1] , l’industrie du financement participatif immobilier connaît une croissance soutenue dopée par l’intérêt des investisseurs et des entreprises soucieuses de financer et de développer rapidement leurs projets.

En France, 48 millions d’euros ont été investis depuis début 2014 au travers de 151 projets immobiliers achevés ou en cours de financement, soit une augmentation de 18 millions d’euros pour 34 nouveaux projets depuis les résultats du premier baromètre du crowdfunding immobilier en France publié en septembre 2015.

Anaxago note également une croissance soutenue des montants moyens collectés par projet immobilier, qui s’établissent aujourd’hui à 320 000 euros contre 255 000 euros en 2015.

Déjà en tête du nombre de projets immobiliers financés en 2015, Paris confirme son rang de leader avec 12 projets lancés depuis début 2014. Montpellier se démarque en termes de montants collectés, avec un record d’1,8 millions d’euros levés en 2014 par le promoteur immobilier Kalelithos Invest grâce à la plateforme d’Anaxago.

Nouvelle source de financement pour les projets en immobilier, le crowdfunding génère également de nouveaux emplois pour chaque projet financé : près de 7 000 emplois ont été créés depuis début 2014 pour la construction des bâtiments, soit un ratio de deux emplois créés pour un nouveau logement construit.

« Plus qu’une tendance, le crowdfunding immobilier devient aujourd’hui une véritable source de financement à part entière, reconnue pour sa capacité à développer et financer les projets plus rapidement et plus efficacement, notamment pour les opérateurs de petite et moyenne taille qui évoluent dans un marché très concurrentiel. Toujours plus nombreux et plus actifs, les investisseurs privés et institutionnels sont aujourd’hui aguerris à cette expérience d’investissement, leur offrant non seulement des rendements attractifs, mais aussi une prise directe avec l’économie réelle. Ces tendances marquées présagent d’une forte croissance du crowdfunding immobilier en France pour 2016  », commente Joachim Dupond, Président d’Anaxago.

Next Finance , 15 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2016 - Tous droits réservés