AVIVA Advertisement AVIVA

Baromètre annuel 2016 du crowdfunding immobilier en France : 55,2 millions d’euros collectés et 13,1 millions d’euros remboursés

Fundimmo, plateforme de crowdfunding 100% immobilier, a publié son baromètre annuel du crowdfunding immobilier en France. 131 projets ont été financés en 2016. Parmi eux, on retrouve 89% en immobilier résidentiel et 11% en immobilier professionnel...

Une croissance de presque 100%

L’économie collaborative est en pleine croissance en France, les chiffres ne cessent de le démontrer. Après seulement quelques années d’activité, les fonds collectés en financement participatif immobilier sont passés de 10 millions en 2014 à plus de 55 millions en 2016. Un engouement expliqué par le caractère atypique de ce produit financier. Avec une durée de placement généralement comprise entre 12 et 30 mois et des rendements annuels affichés de 8 à 12%, le crowdfunding immobilier propose au grand public un placement n’ayant pas d’équivalent sur le marché. Ce modèle de placement obligataire capte essentiellement des particuliers, mais Fundimmo note qu’il séduit également de plus en plus de personnes morales et d’institutionnels.

Plus de 13 millions d’euros remboursés en 2016

38 projets ont été remboursés en 2016 pour un total de 13,1 millions d’euros. Parmi eux, un avait été financé en 2013, cinq en 2014, 28 en 2015 et quatre en 2016. Un rendement moyen de 9,4% a été distribué à l’occasion de ces remboursements. Le taux de retard de remboursement du marché à fin 2016 s’établit à 1,9%.

Le panier moyen des investisseurs

Le montant moyen par collecte a atteint 423 000 € en 2016, et devrait augmenter cette année grâce à un décret publié en octobre 2016 augmentant le plafond maximum de fonds levés par opération de 1 à 2,5 millions d’euros.

Les 20 567 investisseurs séduits par le crowdfunding immobilier en 2016, avec en moyenne 157 participants par projet, avaient un ticket moyen de 2 694 €, pour un placement moyen de 16 mois.

Typologie des investissements

131 projets ont été financés en 2016. Parmi eux, on retrouve 89% en immobilier résidentiel et 11% en immobilier professionnel, incluant des bureaux, des commerces, des bâtiments d’activité et de l’aménagement foncier.

Next Finance , 27 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés